chronique album

Brace, Brace

Date de sortie : 19.11.2007
Label : Weekender Records/Chris Music
****
Bookmark and Share

Sur la foi du seul single You Said paru l'année dernière (si l'on excepte la compilation de b-sides et autres déjà familières des plus fidèles), Chikinki réapparaissent enfin en cette fin d'année avec ce peu surprenant, puisque fantastique encore une fois, Brace, Brace.

Faisant suite à Lick Your Ticket sorti en 2004, le troisième album du groupe bristolien persévère dans la new wave instable, digne successeur des Hot Hot Heat depuis que ceux-ci ont basculé dans l'electro pop formatée et indigeste avec Elevator. Ici, le mauvais goût est évité à chaque note, considérablement aidé par le grain de voix si particulier et passionné de Rupert Browne.

Là où tout groupe se serait vautré, Chikinki évitent le croc-en-jambe des Killers et autres formations de synth rock guindé, puisant essentiellement leur inspiration dans des groupes plus psychédéliques et expérimentaux, Primal Scream (période Screamadelica ou Vanishing Point) et Aphex Twin en tête.

Sur quinze titres, pas un ne pique la vedette à l'autre, pas un ne se demande ce qu'il fait là, tous ont leurs qualités sans les défauts parfois lourdauds de Kasabian. Chikinki n'en font jamais trop, ni dans leurs arrangements alambiqués et épileptiques, ni dans leur rock furieux et chimérique, ni dans leurs ballades épiques, lyriques, enflammées (le merveilleux Talk To The Moon à écouter à la belle étoile).

Peu surprenant donc mais tellement déconcertant de virtuosité, Brace, Brace signe la fin de la "new rave" que les Myths Of The Near Future des Klaxons avaient – malgré eux – lancé en ce début d'année. Les quelques mois passés n'auront pas suffit à Chikinki pour se décolorer et tout miser sur les apparences et, même s'ils ne seront jamais au top du buzz de la hype, on sait pertinemment qu'ils étaient là bien avant et comptent rester encore longtemps, prêts à jaillir de l'ombre avec leurs sons dissonants et nappes détâchées de claviers rompus depuis leur Experiment With Mother début 2001.

Johan, 22 novembre 2007

tracklist
  1. Sunrise
  2. You said
  3. Something more (envelopes and spades)
  4. A little time
  5. Thrill
  6. Like a see-saw
  7. Hello hello
  8. You make it look easy
  9. Lies all over my eyes
  10. Let it go
  11. 2 possible worlds
  12. Nasty side
  13. Oh my god
  14. The rain
  15. Talk to the moon
titres conseillés
Talk to the moon, Like a see-saw, You Said, Oh My God, Hello Hello, Thrill
notes des lecteurs
notes des rédacteurs

à lire aussi sur SOV
single
Chikinki
You Said

03.05.2006
album
Chikinki
Lick Your Ticket

12.07.2004
interview
Chikinki
Interview

20.12.2005