chronique album

Ash
A-Z Vol. 1

Date de sortie : 19.04.2010
Label : Atomic Heart Records
***
Bookmark and Share

Morts et enterrés pour bon nombre observateurs, Ash poursuivre pourtant aujourd'hui encore une carrière débutée il y a près de deux décennies. Si la popularité du trio, un temps devenu quatuor en présence de Charlotte Hatherley, et ses ventes de disques subissent une inévitable érosion, le constat dressé à l'écoute de ce A-Z Vol. 1 est implacable : Tim Wheeler, Mark Hamilton et Rick McMurray sont encore aujourd'hui les plus dignes représentants de la scène power pop britannique.

Au mois de juin 2007, à l'aube de la sortie de Twilight Of The Innocents, la formation annonçait sa décision de briser le cycle traditionnel des sorties d'albums afin de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de travail. Une promesse tenue depuis les six derniers mois et l'annonce du lancement des A-Z Series dont le concept se veut tout aussi simple qu'addictif pour tout amateur du trio irlandais : publier toutes les deux semaines, et ce durant les douze mois à venir, un nouveau single en édition limitée lié à une lettre de l'alphabet. Un projet de stakhanovistes dont les premiers faits d'armes se voient ici compilés sur un seul et unique disque tout en étant agrémentés de quatre inédits et d'un documentaire filmé durant la dernière tournée anglaise du groupe.

Sans réelle surprise, l'ensemble des titres rassemblés ici se placent dans la lignée des dernières productions de Ash, à l'image du très honorable Return Of White Rabbit présenté en tant que précurseur du projet. Les trois irlandais misent ici, comme à leur habitude, sur la dynamique des instruments et l'apport plus ou moins subtile du clavier ou des sonorités électroniques. Certes la totalité des nouvelles chansons ne sont pas toutes mémorables, mais la majorité de la compilation fait honneur à la réputation du groupe en mêlant une débauche d'énergie certaine et un entrain jamais remis en question. Parmi les vraies réussites du disque, on retiendra ainsi le très dynamique Joy Kicks Darkness, un Arcadia débordant d'énergie ou les addictifs Space Shot et Pripyat.

Sans se réinventer, Ash appliquent une fois encore la recette ayant fait leur succès au fil des ans. Mais si la qualité est au rendez-vous, qui s'en plaindra ?

Fab, 16 avril 2010

tracklist
  1. True Love 1980
  2. Joy Kicks Darkness
  3. Arcadia
  4. Tracers
  5. The Dead Disciples
  6. Pripyat
  7. Ichiban
  8. Space Shot
  9. Neon
  10. Command
  11. Song Of Your Desire
  12. Dionysian Urge
  13. War With Me
titres conseillés
Joy Kicks Darkness - Arcadia - Space Shot
notes des lecteurs

à lire aussi sur SOV
live
Ash
Paris, Maroquinerie

23.06.2010
album
Ash
Meltdown

18.05.2004
interview
Ash
Interview

13.06.2009
album
Ash
A-Z Vol. 2

27.10.2010
interview
Ash
Interview

25.06.2004