chronique album

Fires In Distant Buildings

Date de sortie : 24.10.2005
Label : Warp Records / PIAS France
****
Bookmark and Share

Gravenhurst auraient-ils été victimes d'un malentendu depuis le début ? Fires In Distant Buildings, troisième album du groupe, sonne en effet comme un remise à l'heure des pendules tant il semble, à première vue, contraster avec ce à quoi le groupe nous avait habitué jusqu'à présent.

Très, et même trop, hâtivement comparés au génial Nick Drake, Gravenhurst se sont retrouvés au fil de deux superbes albums et d'un EP tout aussi excellent, enfermés dans cette image de groupe folk lo-fi adepte du fingerpicking. Or s'il ne renie en rien son penchant pour un folk minimaliste et épuré comme en témoigne les magnifiques Nicole et Cities Beneath The Sea, Talbot revient à ses premiers amours avec Fires In Distant Buildings, à savoir un post-rock noisy plus proche de Tortoise et de My Bloody Valentine que de Nick Drake et consorts. Le titre d'ouverture très rentre-dedans Down River, et The Velvet Cell dont le rythme rapide et les riffs de guitare marquent une véritable urgence, en sont l'illustration parfaite.

Mais que tout le monde se rassure, car si Talbot a branché les amplis, il n'a rien perdu de son style d'écriture sombre et dur, comme en témoigne Animals qui décrit avec sévérité et crudité une société au bord du cataclysme. Ainsi, on retrouve tout au long du disque, guitare électrique et batterie ou pas, cette confrontation permanente entre violence collective et impuissance individuelle. Cette dualité est d'autant plus évidente lorsque Talbot, toujours de sa voix douce et frêle chante « to understand the killer, i must become the killer ».

Ainsi, Gravenhurst est un groupe en constante évolution qui n'hésite pas à emprunter de nouvelles voies. Si certains risquent d'être quelque peu surpris par la direction que Talbot a choisi de faire prendre à son groupe, son talent de songwriter et sa capacité à créer des ambiances intimistes et troublantes restent indéniables.

Alice, 25 octobre 2005

tracklist
  1. Down River
  2. Velvet Cell
  3. Animals
  4. Nicole
  5. Velvet Cell
  6. Cities Beneath The Sea
  7. Song From Under The Arches
  8. See My Friends
titres conseillés
Animals, Nicole, Cities Beneath The Sea
notes des lecteurs
notes des rédacteurs

à lire aussi sur SOV
interview
Gravenhurst
Interview

21.10.2007