chronique concert

Paris, Maroquinerie - 1er mars 2012

Bookmark and Share

Avec Ternion, près de deux années après la sortie de leur premier album, We Have Band constituent l'une des excellentes surprises de ce début d'année. Arrivé à maturité avec un second effort studio effaçant magistralement bon nombre des critiques adressées à son prédécesseur, le trio anglais n'a eu aucun mal à écouler l'ensemble des places pour le concert organisé ce jeudi à la Maroquinerie de Paris dans le cadre de sa tournée française. Assurément, le spectacle offert pendant plus d'une heure leur aura donné raison aux personnes ayant fait le déplacement.

Mêlant jeunes et moins jeunes, le public a ce soir répondu présent. La première partie, Kim Novak, jouit ainsi de la présence d'une fosse compacte et attentive, prompte à saluer comme il se doit l'efficacité des compositions pop ou plus rythmées que le quatuor français distille pendant près de quarante cinq minutes. Des influences américaines bien digérées, des Strokes à Interpol, une énergie évidente et une bonne humeur à toute épreuve suffisent ce soir à justifier la réputation grandissante de Kim Novak.

SOV

Le balais des roadies s'opère ainsi pendant une longue demi-heure, le temps de vider puis ré-arranger la scène en vue de l'arrivée de We Have Band. De gauche à droite, clavier et outils synthétiques, percussions électroniques et guitare et basse. Au second plan, la batterie judicieusement intégrée aux prestations live depuis peu, ainsi que les initiales du groupe destinées à clignoter au rythme des titres.
Dès l'entame du concert, le ton est donné : le public va être sans cessé poussé à danser au son des brûlots disco pop distillés par les quatre musiciens dont les progrès scéniques sont avérés. Sans temps morts, avec une setlist faisant la part-belle au récent Ternion sans oublier la majorité des titres forts de leur discographie, We Have Band font ce soir la preuve de leur unité mais aussi de la polyvalence vocale de ses membres : Darren Bancroft et le duo que forment Thomas et Dede Wegg-Prosser aussi bien sur scène qu'à la ville se partagent les choeurs et le leadership d'une composition à l'autre sans perte de qualité, trouvant par la même occasion une variété bienvenue.

Comme l'on pouvait s'y attendre, les singles publiés ces dernières années font office de détonnateurs dans un set très rythmé : après deux nouveautés en guise d'ouverture, à savoir Steel In The Groove et Visionary, Love, What You Doing et Divisive se rappelent au bon souvenir des fans de la première heure alors que la fosse semble rencontrer ses premiers remous. En misant sur une alternance bienvenue tout au long du set, We Have Band jouent les équlibristes tandis que la basse gronde et que Dede multiplie les déhanchés et danses sans interruption. Durant un You Came Out endiablé, cette dernière harrangue la salle et fait grimper la température à grands coups de « scream and shout » avant la sortie de scène sur le très efficace Honey Trap.

SOV

Quarante cinq minutes seulement se sont écoulées à cet instant mais le public, bruyant, en redemande. Il va être servi. C'est en trio, pour une version plus dépouillée, que What's Mine, What's Yours lance en douceur le rappel en dépit de quelques limites vocales se faisant sentir. Dès le retour de la batterie pour Where Are Your People?, et plus encore sur Oh!, le public se remet en marche au son de ces deux hymnes taillés pour le dancefloor. Et si certains pensent alors que l'heure de quitter les lieux a sonné, les encouragements de la salle sont récompensés par un second rappel inattendu sous la forme de l'unique Time After Time ! A la lumière d'un concert convaincant sur bien des points, We Have Band s'affirment progressivement comme l'une des attractions de 2012, ni plus ni moins.

Fab, 4 mars 2012

setlist
Steel In The Groove
Visionary
Love, What You Doing?
Divisive
After All
WHB
Buffet
Shift
Tired Of Running
You Came Out
Honey Trap
---
What's Mine, What's Yours
Where Are Your People?
Oh!
---
Time After Time
photos du concert
    
    à lire aussi sur SOV
    interview
    We Have Band
    Interview

    25.03.2010
    interview
    We Have Band
    Interview

    28.04.2014
    album
    We Have Band
    Movements

    28.04.2014