chronique concert

Paris, Cigale - 7 juin 2003

Bookmark and Share

Après avoir dû patienter sous la chaleur règnant sur Paris hier après-midi, les portes finissaient par s'ouvrir aux alentours de 19h15.

Quinze minutes plus tard la salle semblait bien vide lorsque le trio Young People montait sur scène, le balcon de la Cigale n'ayant même pas été ouvert. Pas grand chose à dire sur leur prestation assez ennuyeuse musicalement même si la voix de la chanteuse multi-instrumentiste (batterie, basse, guitare et violon) était plutôt bonne.

Le temps que le groupe range ses instruments pour laisser place à Adam Green et la salle continuait petit à petit à se remplir, les organisateurs ayant même finalement décidé d'ouvrir le balcon au public.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Adam Green, ce jeune homme au look proche de Julian Casablancas faisait partie des Moldy Peaches avant de se décider à se lancer en solo avec son premier album, Garfield. Son set a été l'excellente surprise de la soirée : seul sur scène avec sa guitare accoustique à enchainer les titres, il a réellement charmé un public très réceptif à ses chansons, se payant même le luxe de faire un rappel d'un titre. Le jeune homme semble promis à un bel avenir.

Après une attente d'une petite demi-heure, le temps que la salle se soit remplie à environ 80%, les Kills montent enfin sur scène et entamment le concert par un 'Superstition' qui enflamme déjà la fosse. Les titres les plus connus comme 'Fried My Little Brains' et le fantastique 'Fuck The People' sont bien entendus joués, permettant encore une fois aux pogotteurs de se défouler. Du côté du jeu de scène, Jamie et Allison savent faire le spectacle, présentant même une de leur chanson comme un combat entre eux deux, les riffs de guitare de l'un répondant à ceux de l'autre. On peut quand même regretter l'attitude de quelques imbéciles trentenaires dans la fosse, lesquels voulaient sans doute se convaincre qu'ils avaient encore 20 ans. Le public n'aura sans doute pas raté les nombreuses tentatives d'une certaine personne pour monter sur scène et danser à côté du groupe en soutient-gorge. Peut-être se croyait-elle à un casting de Peaches, pathétique.

Après environ 45 minute de show, le groupe quitte la scène durant quelques minutes avant qu'Allison ne revienne seule sur scène pour jouer 'Gipsy Death & You'. Jamie la rejoint ensuite sur scène pour un dernier morceau puis le groupe quitte la scène, non sans avoir remercié le public parisien. Malgré les appels du public pendant près de 10 minutes, le groupe ne reviendra pas.

Ceux qui ont apprécié l'album des Kills ne pourront que les adorer en concert, le son se fait plus lourd et plus trash que sur disque et la réussite est totale. On ne peut qu'attendre que le groupe augmente un peu le nombre de chansons dans son répertoire pour nous donner des concerts un peu plus long !

Fab, 1er juin 2004

setlist
à venir

à lire aussi sur SOV
single
The Kills
Black Balloon

22.03.2009
live
The Kills
Paris, Zénith

04.11.2004
album
The Kills
Blood Pressures

05.04.2011