chronique concert

Paris, Boule Noire - 8 octobre 2008

Bookmark and Share

En ce mercredi, à la Boule Noire, une petite assemblée se tient prête pour mettre un visage sur les auteurs de Flame, supernova post-punk remixée façon funk, par les Chicken Lips, qui tourne en boucle sur les radios et platines underground. Une rencontre franco-irlandaise au sommet, qui tentera de rattraper l'éternel retard franchouillard en matière de découverte musicale, car rappelons-le, Bell X1, formation jadis emmenée par Damien Rice en est tout de même à son troisième album. Petite session de rattrapage en perspective...

En poussant le battant de la porte, d'abord, une immense sensation de vide. Trois personnes au bar, une salle remplie à un tiers : la faute à la crise ? Qu'importe, les personnes présentes en feront deux fois plus et démontreront une motivation à toute épreuve, largement sponsorisée par la bière à 4 euros. A 20h, le groupe débarque. Paul Noonan, l'ex-batteur devenu chanteur, salue généreusement la foule. Départ fulgurant avec My First Born For A Song. Guitare froide, clavier névrotique, le son de Bell X1 semble tanguer vers la cold wave. Le leader présente le groupe, « nous sommes Bell ixe1, euh Bell èxe1, et nous venons d'Irlande ». Cette petite rectification orthophonique ainsi faite, le groupe rempile avec Next To You. Les filles se dandinent et les bras sont en l'air. Paul approuve. Il prend la parole et introduit le morceau qui suit, Bad Skin Day , évoquant les années de galères, à jouer un peu n'importe où, notamment dans certains quartiers français, pour obtenir de quoi s'acheter « un chili con carne chez ED, moins cher que la dog food ». Un souvenir culinaire qui fait rire la salle, compatissante, envers ce mauvais épisode gastronomique. Natalie fait son apparition, suivie de près par Eve, The Apple Of My Eye. Le chanteur en profite pour faire un peu de promo : « nous avons un album, vous pouvez l'acheter ; et aussi quelques goodies ». Le public applaudit, tandis que Paul surenchérit : « what's the french for goodies ? » Une traduction un peu trop compliquée à faire en plein set...
La fin du concert s'achève évidemment par le titre le plus célèbre. Le leader remercie le public d'être venu et annonce sans plus attendre Flame. Version rock, étirée au maximum, le morceau est si efficace que la salle en redemande, réclamant un rappel, en vain.

What's the french for fuckin' good ?

Laurie, 12 octobre 2008

setlist
My First Born For A Song
Rocky Took A Lover
Next To You
Bad Skin Day
Reacharound
Natalie
ABC
Eve, The Apple Of My Eye
Tongue
White Water Song
Flame
photos du concert

à lire aussi sur SOV
album
Bell X1
Bloodless Coup

25.04.2011
album
Bell X1
Chop Chop

23.07.2013
interview
Bell X1
Interview

02.01.2003