chronique single / EP

Poor EP, Poor EP Without A Name...

Date de sortie : 25.02.2008
Label : White Label
***
Bookmark and Share

Le nom George Pringle fait plus penser à un homme mangeant des chips qu'à une jeune femme de 23 ans en provenance d'Oxford qui fait de la musique accompagnée de son ordinateur portable, mais après l'écoute de son premier EP, le très bien intitulé Poor EP, Poor EP Without A Name..., George Pringle espère que l'on se souviendra d'elle comme d'une « diseuse » comme elle se définit elle-même sur son myspace.

Et elle a bien raison de ne pas se définir comme chanteuse car sur les quatre titres qui composent cet EP, George ne fait que parler avec son irrésistible accent anglais sur des rythmiques très basiques et un peu trop répétitives trafiquées avec GarageBand. Son style est très évocateur des passages parlés des Long Blondes (comme sur You Could Have Both) ou même du phrasé de Mike Skinner, le côté street en moins et électro en plus.

Les titres de Poor EP, Poor EP Without A Name... traitent d'histoires d'adolescents un peu perdus (« I hope I die before I get old…I haven't got a heart to break » raconte t'elle sur I'm Very Scared Buster, Yes At Last). Ce sont plus des monologues intérieurs que des chansons abouties, ce qui permet à chaque titre de garder sa fraîcheur et son côté mignon pour ceux qui aiment les référence modernes (MSN, Street Fighter 2 ou bien encore HMV) mais manquant de souffle et de pauses pour ceux qui préfèrent des chansons plus nuancées.

À la fois rétro et innovateur, quotidien mais personnel, cet EP permettra peut-être à George Pringle de se faire une petite place dans la cour des filles avec accent anglais qui chantent à propos de leur vie de tous les jours, mais elle, elle n'aura pas eu besoin d'un bon producteur pour se faire remarquer, juste d'un bon ordinateur. Et d'un nom un peu original.

Déborah, 16 mars 2008

tracklist
  1. SW10
  2. Carte Postale
  3. I'm Very Scared Buster, Yes. At Last
  4. We Could Have Been Heroes
notes des lecteurs
à lire aussi sur SOV