logo SOV

King Charles

LoveBlood

King Charles - LoveBlood
Chronique Album
Date de sortie : 07.05.2012
Label : Mi7 Records
4
Rédigé par Aurélien, le 26 avril 2012
Bookmark and Share
Ce jeune homme au profil atypique, multi-instrumentiste et sociologue à ses heures, originaire de l'ouest londonien, est probablement voué à régner le temps d'un album sur les platines et autres lecteurs numériques.
Passé inaperçu lors de son passage des plus discrets au Paléo Festival cuvée 2011, King Charles n'en n'était pourtant pas à son coup d'essai. Lauréat d'un prestigieux concours d'écriture musicale au Tennessee quelques années plus tôt, le jeune prince avait déjà su convaincre ses pères de l'industrie. Devenu roi, il compte bien maintenant se rattraper vis-à-vis du grand public en sortant son premier effort studio, le coloré et jovial LoveBlood.

Longue tignasse noire et moustache généreuse, sorte de dandy rasta baroque, l'artiste interpelle tant physiquement que musicalement. Avec pas moins de onze titres qui ne déméritent guère, vaguant entre pop grand format et sonorités folk, LoveBlood a ce petit je-ne-sais-quoi d'originalité qui fait souvent cruellement défaut au sein d'un premier album ambitieux chez ses semblables. Une écriture inspirée, des mélodies accrocheuses, un mélange de styles et de saveurs, une pointe d'électronique, King Charles se renouvelle d'une piste à l'autre.
Certaines sortent même du lot, à l'instar de cette lettre enflammée nommée Love Lust, de Mississippi Isabel et de sa fraîcheur communicative, ou encore de l'intense Polar Bears et de sa théâtralité sonore. Sans oublier l'entraînant morceau introductif éponyme Love Blood, ainsi que l'excellent Ivory Road et vous aurez un juste aperçu de l'univers musical de cet artiste incontestablement guidé par le thème de l'amour et ses sentiments. Pas n'importe quel amour, un amour rouge vif, rouge passion, une passion débordante de sons et d'instruments. Des arrangements composés de l'omniprésence d'un piano, de la répétition de guitares, de la récurrence de violons, ou de l'apparition d'un banjo, toujours dans un plaisir sonore royal.

Ainsi, King Charles nous offre là, dans l'ensemble, un joli méli-mélo musical et amoureux sous l'enseigne LoveBlood. Joyeux et communicatif, l'objet plaira au plus grand nombre, même s'il est vrai que, ombre au tableau, certaines oreilles exigeantes pourraient lui reprocher un côté trop formaté pop, voire divers moments d'agacement causés, par exemple, par l'inutile bruit de moto sur Lady Percy ou le morceau Bam Bam qui a la fâcheuse tendance à rapidement tapé sur le système de l'auditeur.

Quelques points négatifs qui ne nous empêcheront tout de même pas à faire tout notre possible pour ne pas louper, cette fois-ci, le jeune roi lors de son prochain concert sur nos terres, hors de son royaume.
tracklisting
    01. Love Blood
  • 02. Mississippi Isabel
  • 03. Bam Bam
  • 04. Love Lust
  • 05. Polar Bears
  • 06. Lady Percy
  • 07. Ivory Road
  • 08. Brightest Lights
  • 09. Beating Hearts
  • 10. Co Co Chitty
  • 11. All Men Kill
titres conseillés
    Love Lust, Mississipi Isabel, Polar Bears, Love Blood, Ivory Road
notes des lecteurs
Du même artiste