logo SOV

Formation

Look At The Powerful People

Formation - Look At The Powerful People
Chronique Album
Date de sortie : 24.03.2017
Label : Warner
5
Rédigé par Albane Chauvac Liao, le 6 mars 2017
Bookmark and Share
Le retour de l'esprit rock'n'roll ? Possible à en croire les titres du début de cet album, Drugs et Pleasure. Mais le groupe britannique ne doit être classifié, Formation rassemble une multitude de genres musicaux d'où éclot un style unique. Ce premier album en est la preuve ultime et première.

Formation est primaire. Comme ces couleurs fondamentales, ces matériaux bruts essentiels. Ce fer que l'on frotte activement au silex pour former la chaleur vive du feu. Les flammes se répandent au fur et à mesure de l'écoute. Album progressif, Look At The Powerful People est doté d'une énergie reçue différemment à chaque morceau. Le jeu des dix différences.
Un rythme martial, puissant et entêtant, ouvre la marche. Drugs nous plonge instantanément dans l'univers Formation : section rythmique prépondérante, paroles scandées, nappes de synthés hypnotiques. Une formule incontournable produite par Ben Baptie (Adele, The Strokes) et le DJ House Leon Vynehall.

Will Ritson, le chanteur du groupe, nous conte, piste après piste, ses envies nostalgiques sur Back Then (« I just wanna be back then ») ou l'importance qu'il accorde à l'amitié sur A Friend (« And when I'm alone you are my only friend/And I remember again how you were on my side/Coz as time goes by you're still a friend of mine »). On retient le joli clip sanglant, réalisé dans le métro londonien, entre baisers et blessures. Rock'n'roll.


Basse, synthés et batterie s'accordent sur un ton rock qui grince. Formation, un univers, dont l'album Look At The Powerful People est le symbole, esprit que l'on retrouve sur le compte Medium du groupe, moyen efficace de poster leurs mots et incitations révolutionnaires (« Revolutionary Intention : why you need to start making music right now ! »), ou tout simplement amicales (« A Playlist For A Friend »).
L'album nous présente la dualité de Formation, entre l'énergie sans fin de Drugs et Pleasure et les mélodies disco, presque douces de Blood Red Hand et limite pop sur Ring. Dualité teintée d'un désir d'union prononcé, dont Powerful People est l'hymne premier, comme une chasse en forêt, en présence du renard.

Rusés, les artistes du groupe se tiennent en retrait du mainstream et restent authentiques, avec un message en filigrane : Révolution, Tumulte, Formation. Côté influences, on en repère sur Back Then qui envoie par strates la basse et la batterie en ligne de front. Les synthés nous poussent à la transe et les textes sont martelés. Relecture guerrière de LCD Soundsystem jusqu'à ce qu'un saxophone entre en scène et tutoie les dissonances 80's du très post-punk James Chance.

On vous laisse découvrir ce délicieux coup de fouet en douceur jusqu'à la prochaine claque, en live le 17 mai au Badaboum de Paris.
tracklisting
    01. Drugs
  • 02. Pleasure
  • 03. Powerful People
  • 04. Back Then
  • 05. On The Board
  • 06. Gods
  • 07. Buy And Sell
  • 08. A Friend
  • 09. Blood Red Hand
  • 10. Ring
titres conseillés
    Drugs - Blood Red Hand
notes des lecteurs
Du même artiste