logo SOV

Kyle Falconer

No Thank You

Kyle Falconer - No Thank You
Chronique Album
Date de sortie : 27.07.2018
Label : Riverman Records
2
Rédigé par Claire, le 28 août 2018
Bookmark and Share
Après la séparation de The View, un passage en rehab en Thailande, une bagarre alcoolisée dans un avion et la sérénité et la sobriété retrouvées par la paternité, Kyle Falconer revient avec son premier album solo intitulé No Thank You, titre donné par Liam Gallagher à ce disque lorsque les deux frontmen se sont croisés à Phuket.

Kyle Falconer, c'est un peu le petit frère devenu rock star, pas forcément le personnage que l'on va vénérer mais celui pour qui on garde une certaine tendresse tout au long des années. Et j'avoue que c'est avec ce regard un peu biaisé -et maternaliste, certains diront- que j'ai écouté No Thank You.

A la suite du dernier album de The View, Kyle Falconer a décidé d'embrasser la pop/folk seventies dont il est fan, quelque part entre Rod Stewart, The Eagles et Fleetwood Mac. Enregistré en Thailande, l'album retrace la vie du lad de Dundee en onze titres et commence par Poor Me, chanson enrubannée de cordes. La voix de Falconer n'a pas changé d'un iota et on pourrait penser écouter un album de The View. D'ailleurs, d'autres titres auraient pu se trouver sur les derniers albums du groupe comme The Therapist ou Family Tree, deux chansons plus pop qui racontent la nouvelle vie de Falconer.

On trouve aussi des ballades comme Kelly ou Lily-Anne. Certains diront qu'elles sont sirupeuses et zapperont sans hésiter sur des titres qui se veulent d'inspiration Beatles comme Confusion ou Avalanche. Clairement, l'inspiration est là, le rendu est moins convaincant et comme Poor Me, on déplorera parfois le côté musique d'attente de mutuelle. Au mieux. No Thank You termine néanmoins par Last Bus Home, une ballade comme Kyle Falconer aime en mettre à la fin de chaque album, qui met en avant sa voix et sa guitare. Et c'est finalement là, dans le dénuement instrumental, que Falconer excelle.

Après la fin de The View, personne n'aurait parié un Euro sur la carrière de Kyle Falconer ou sur son envie de continuer à écrire et encore moins à tourner. C'est pourtant tout le contraire qu'il nous prouve ici et si l'album est musicalement en dents de scie, chacun y dénichera une perle.
tracklisting
    01. Poor Me
  • 02. Kelly
  • 03. Avalanche
  • 04. The Therapist
  • 05. Japanese Girl
  • 06. Confusion
  • 07. Family Tree
  • 08. Jekyll Down Your Hide
  • 09. Lyly-Anne
  • 10. Madonna's Make Up
  • 11. Last Bus Home
titres conseillés
    Last Bus Home, The Therapist, Family Tree
notes des lecteurs