logo SOV

Swervedriver

Future Ruins

Swervedriver - Future Ruins
Chronique Album
Date de sortie : 25.01.2019
Label : Rock Action Records
2
Rédigé par Yann Guillo, le 27 janvier 2019
Bookmark and Share
Rescapés du bouillonnement rock des 90s, Swervedriver continuent à servir en 2019 une pop énervée sur fond de murs de guitares explosives. Parmi les derniers représentants du shoegaze encore en activité, Swervedriver livrent un album en forme de déclaration d'amour à ce genre enseveli et à la puissance de l'électricité guitaristique.

Ces anciens du mythique label Creation Records, oubliés de l'histoire du rock anglais, taquinent la mélodie un peu à la façon les écossais Teenage Fanclub - toutes proportions gardées - mais avec un goût immodéré pour les arrangements propulsés à la distorsion et aux roulements de caisse claire. Mary Winter qui ouvre ainsi l'album se révèle comme le titre le plus réussi de ce Future Ruins, grâce à une mélodie qui s'incruste dans le pavillon auditif pour ne plus en sortir. The Lonely Crowd Fades In The Air poursuit dans une veine pop similaire sans se révéler toutefois aussi marquante. Plus loin, Drone Lover vrombit comme une pépite oubliée d'un groupe de Seattle en 1995. Plus power pop, Spiked Flower se révèle également attachante.

Mais le reste des morceaux peine à convaincre. La faute à une son monolithique et répétitif et une voix fragile qui manque de charisme pour transformer l'essai de ces brûlots sur la longueur. Les 5 minutes et 43 secondes de Golden Remedy paraissent ainsi bien longues. Good Times Are So Hard To Follow, malgré son titre amusant, pâtit d'une mélodie en demi-teinte. On s'interroge aussi sur la pertinence à l'heure du streaming/zapping d'un morceau comme Everybody's Going Somewhere & No-One's Going Anywhere qui semble bien, lui, aller nulle part.

Passée la possible nostalgie sympathique d'un son anachronique, il ne reste malheureusement pas grand-chose à se mettre sous la dent. Swervedriver auraient sans doute gagné à expérimenter davantage et à débrider leur créativité sur ce Future Ruins, quitte à l'éloigner des codes balisés d'un genre déjà exploré.
tracklisting
    01. Mary Winter
  • 02. The Lonely Crowd Fades In The Air
  • 03. Future Ruins
  • 04. Theeascending
  • 05. Drone Lover
  • 06. Spiked Flower
  • 07. Everybody's Going Somewhere & No-One's Going Anywhere
  • 08. Golden Remedy
  • 09. Good Times Are So Hard To Follow
  • 10. Radio-Silent
titres conseillés
    Mary Winter, Drone Lover, Spiked Flower
notes des lecteurs