logo SOV

The Streets

None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive

The Streets - None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive
Chronique Album
Date de sortie : 10.07.2020
Label : Island Records
4
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 5 juillet 2020
Bookmark and Share
None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive n’est pas réellement un album de The Streets. C’est une exploration du concept « album de duos », et c’est en se définissant lui-même comme un nouveau Frank Sinatra (dans le documentaire sur la création de ce disque) que nous accueille Mike Skinner avec cette première nouveauté depuis neuf ans.

Remis en marche officiellement en 2018, fort de deux ans de tournées pour reconquérir son public laissé en plan depuis 2011, The Streets n’avait depuis lors rien à proposer d’autre que du Best Of. S’il y a bien une chose qu’il ne faut plus faire avec Mike Skinner c’est lui imposer un calendrier pour pondre ses albums, cette méthode propre aux gros labels ayant amené à Everything Is Borrowed et Computers in Blues qui ont alors largement déçu.


La mise en sommeil de The Streets a été longue mais bénéfique. C’est libéré de toutes contraintes que Mike Skinner aborde ce retour avec None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive, collection pertinente de mixtapes collaboratives qui met surtout l’accent sur les jeunes talents.
Hormis quelques pointures telles le lunaire Kevin Parker, les énervés IDLES et le producteur et DJ à succès Chris Lorenzo, les invités sont plutôt débutants et leur mise en avant fait passer Mike Skinner comme un parrain de la nouvelle génération rap-grime UK.

Musicalement, les douze titres sont en majorité dans la sonorité The Streets. Très peu de vocoder pour notre plus grand bonheur, retour à des samples épurés et souvent vintage début des années 2000 (heures de gloire de Mike Skinner avec ses deux premiers albums), c’est donc un sentiment mélangeant nostalgie et curiosité qui prévaut.

L’ensemble est homogène et les titres prennent la teinte de l’identité musicale des invités. Call My Phone Thinking I'm Doing Nothing Better est particulièrement vaporeuse, Tame Impala oblige, et sonne déroutant comme choix d’ouverture. Il faut alors pousser l’investigation avec le garage sombre de None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive, titre éponyme de l’album porté par le punk grommeleur d'IDLES.
Une majorité de titres s’ancre dans la pure veine dubstep que maitrise Mike Skinner. You Can’t Afford Me avec Ms Banks, Eskimo Ice avec Kasien et Phone Is Always In My Hand featuring Dapz On The Map nous rappellent les premières compositions. C’est peut-être son alliance avec des jeunes talents qui a ramené l’artiste aux sources.


D’autre morceaux sont un peu plus délurés : I Wish You Loved You As Much As You Love Him avec Donae'o & Greentea Peng est le titre phare de l’album au sample ultra basique mais si efficace. Que dire de la vidéo en mode bric et broc qui renforce ce sentiment. Same Direction et Falling Down sont particulièrement raffinés par rapport au reste du disque. C’est profond, posé, et le piano sur le second hisse le morceau au niveau d’un single à succès.
On passera sur le sirupeux Conspiracy Theory Freestyle et le trop lisse The Poison I Take Hoping You Will Suffer pour clôturer avec le pétaradant Take Me As I Am avec Chris Lorenzo qui fiche un sacré coup de fouet et est un réel hommage à la verve de Original Pirate Material.


C’est donc du vrai Mike Skinner que l’on retrouve ici. Avec ses très bons et ses quelques inévitables ratés, l’équilibre est garanti. Nous sommes bien dans l’univers de The Streets, avec un auteur toujours curieux et généreux qui se donne dorénavant le temps qu’il juge nécessaire pour abreuver à nouveau ses fans toujours fidèles.
tracklisting
    01. Call My Phone Thinking I'm Doing Nothing Better (feat. Tame Impala)
  • 02. None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive (feat. IDLES)
  • 03. I Wish You Loved You As Much As You Love Him (feat. Donae'o & Greentea Peng)
  • 04. You Can’t Afford Me (feat. Ms Banks)
  • 05. I Know Something You Did (feat. Jesse James Solomon & Eliza)
  • 06. Eskimo Ice (feat. Kasien)
  • 07. Phone Is Always In My Hand (feat. Dapz On The Map)
  • 08. The Poison I Take Hoping You Will Suffer (feat. Oscar #Worldpeace)
  • 09. Same Direction (feat. Jimothy Lacoste)
  • 10. Falling Down (feat. Hak Baker)
  • 11. Conspiracy Theory Freestyle (feat. Rob Harvey)
  • 12. Take Me As I Am (feat. Chris Lorenzo)
titres conseillés
    Call My Phone Thinking I'm Doing Nothing Better, None Of Us Are Getting Out Of This Life Alive, I Wish You Loved You As Much As You Love Him , Take Me As I Am
notes des lecteurs
Du même artiste