logo SOV

The Struts

Strange Days

The Struts - Strange Days
Chronique Album
Date de sortie : 16.10.2020
Label : Interscope
4
Rédigé par Simone Minet, le 14 octobre 2020
Bookmark and Share
Tandis que la période de confinement était une période d'incertitude et d'inquiétude pour la plupart des gens, elle était aussi source d'inspiration et de créativité pour d'autres. C'est notamment le cas de The Struts qui ont profité de cet isolement forcé pour composer et enregistrer un disque en un temps record.

Ainsi, Strange Days, troisième album studio du groupe anglais, a été enregistré en seulement dix jours au domicile californien du producteur Jon Levine. Inspiré par le contexte particulier de sa genèse, celui-ci aborde évidemment l'impact de l'épidémie sur le moral et sur la vie de tous les jours, mais aussi des thèmes plus « classiques » tels que les déceptions amoureuses et la célébrité.

Strange Days ouvre l'album sur une note d'optimisme tout en dénonçant à quel point la situation actuelle est improbable et absurde : « Science fiction I believe has become reality » chantent Luke Spiller et Robbie Williams qui a accepté de collaborer avec les Struts pour ce titre. Avec un air de chanson « feel good » et la participation d'une star mondiale de la pop, Strange Days a toutes ses chances d'intéresser un public plus large que les auditeurs habituels du groupe.
Après cette introduction plutôt douce et pop, on retrouve heureusement très rapidement le style distinctif des Struts qui se situe quelque part entre Queen, les Rolling Stones et le glam rock des années 70, toujours sublimé par une touche d'originalité. Ainsi, All Dressed Up (With Nowhere To Go) séduit par un refrain accrocheur et rythmé, exprimant la frustration de ne pas pouvoir sortir à sa guise dans un contexte de « lockdown ».
Aux côtés de neuf créations originales, Strange Days contient également une reprise – sans surprise car le groupe assume pleinement ses références musicales. Cette fois-ci, les quatre musiciens ont choisi de rendre hommage à Kiss en reprenant Do You Love Me auquel ils arrivent à insuffler un souffle nouveau tout en restant fidèle à l'original.

Tandis que le style musical des nouvelles compositions ne se distingue pas fondamentalement de celui de son prédécesseur Young & Dangerous sorti en 2018, les fans se réjouiront cependant d'une nouveauté de taille : Robbie Williams n'est pas le seul guest sur Strange Days ; trois autres titres bénéficient également de la participation de musiciens invités. Ces collaborations sont comme un signe de reconnaissance pour le groupe anglais qui est particulièrement apprécié de ses pairs : les glam rockeurs anglais ont pu motiver des poids-lourds du rock à les rejoindre sur cet album.
Ainsi, Phill Collen et Joe Elliot de Def Leppard - fans déclarés des Struts - les accompagnent sur l'enragé I Hate How Much I Want You qui reprend à la perfection les codes du glam rock. Sur Wild Child, quant à lui, on appréciera la guitare de Tom Morello de Rage Against The Machine, tandis que Another Hit Of Showmanship marque une collaboration avec Albert Hammond Jr. des Strokes que les Struts avaient accompagné en tant que première partie lors de sa tournée solo en 2018.
Another Hit Of Showmanship ne séduit pas seulement par son instrumentation à la Strokes, mais surtout par le côté théâtral que les Struts ont hérité de leur idole Queen. Am I Talking To The Champagne (Or Talking To You) qui clôt l'album est stylistiquement aussi surprenant que son premier titre Strange Days. Au-delà d'un pont aux allures presque funk, on notera surtout un sublime solo de saxophone qui distingue cette chanson des autres titres des Struts pour terminer l'écoute sur une ambiance sexy et détendue.

Vu que The Struts sont surtout un excellent groupe live qui ne dévoile tout son potentiel que sur scène et accorde une importance particulière à des shows grandioses et déjantés, on a hâte que ces « strange days » de 2020 prennent fin pour pouvoir vivre ce nouvel album en concert – et pour voir quelles surprises les quatre Anglais nous réserveront à cette occasion !
tracklisting
    01. Strange Days (feat. Robbie Williams)
  • 02. All Dressed Up (feat. Nowhere To Go)
  • 03. Do You Love Me
  • 04. I Hate How Much I Want You (feat. Phil Collen & Joe Elliott of Def Leppard)
  • 05. Wild Child (feat. Tom Morello)
  • 06. Cool
  • 07. Burn It Down
  • 08. Another Hit Of Showmanship (feat. Albert Hammond Jr)
  • 09. Can't Sleep
  • 10. Am I Talking To The Champagne (Or Talking To You)
titres conseillés
    All Dressed Up (With Nowhere to Go), Am I Talking to the Champagne (Or Talking to You), Another Hit of Showmanship, I Hate How Much I Want You
notes des lecteurs
Du même artiste