logo SOV

Left Side Brain

Collider

Left Side Brain - Collider
Chronique Album
Date de sortie : 02.03.2009
Label : Sugar Shack Records
4
Rédigé par Jimprofit, le 26 février 2009
Bookmark and Share
Quasiment trois ans après la parution de son second opus en demi-teinte car pêchant par manque d’originalité et de créativité, l’un des combos les plus rugueux de la galaxie rock britannique nous revient en caressant l’espoir de laisser à la postérité une autre image que celle du tribute band de Kerbdog. En d’autres termes, Collider, comme l’annonce le titre, constitue bien l’ultime chance, en guise de bilan après cinq bonnes années de sévices discographiques, de bousculer les clichés de son rock poussiéreux et d’entrer dans l’âge de la maturité artistique en volant de ses propres ailes.

Si Ad Hominem nous saute instantanément à la gorge avec ses relents de corporate rock musclé à la sauce Reuben, on perçoit désormais quelques nuances dans le jeu du quatuor et décèle une touche plus personnelle, essentiellement du point de vue de la construction du morceau et de la ligne mélodique. En effet, et les titres suivants le confirment en dissipant définitivement le doute, à l’instar du rigoureux Colloblast ou encore de l’inspiré et lyrique Gifted, Left Side Brain a résolument enrichi ses influences en proposant un rock métallique moins monolithique.

Ainsi, leurs riffs sans concessions oscillent désormais entre un TAD un brin moins grungy, comme dans Almost Had Me, un XisLoaded certes un tantinet moins inspiré, comme l’illustre Mastermind, ou encore un Sucioperro plus noisy et moins clinique, à l’image de We All Got It Coming, Kid. Mais le changement, voire l’évolution, essentiel dans la musique de Left Side Brain réside bien dans les compositions comme Capitulate, sorte de brûlot dévastateur, à mi-chemin entre Killing Joke et Therapy ?.

Faisant preuve de plus d’authenticité et d’agressivité que ses prédécesseurs, Collider, sans toutefois atteindre des sommets d’inventivité ni de fraîcheur, témoigne des progrès réalisés par la formation, lesquels lui permettent dorénavant d’accéder au statut de véritable artiste. Si on ne peut compter sur eux pour révolutionner le genre, ils font, à présent, partie du paysage musical en l’égayant même de leur nuance de couleur.
tracklisting
    01. Ad Hominem
  • 02. Colloblast
  • 03. Weaponise
  • 04. Almost Had Me
  • 05. Gifted
  • 06. Capitulate
  • 07. Mastermind
  • 08. Anthropic Principle
  • 09. We All Got It Coming, Kid
  • 10. I.D.
  • 11. Chewer
titres conseillés
    Almost Had Me - Mastermind - Capitulate
notes des lecteurs
Du même artiste