logo SOV

RKC

Suburban Timebombs

RKC - Suburban Timebombs
Chronique Album
Date de sortie : 08.11.2010
Label : 360 Degree Music
4
Rédigé par Maxime Delcourt, le 23 novembre 2010
Bookmark and Share
L’un des hommes de l’ombre des Babyshambles, Adam Ficek, plus connu sous le pseudonyme de Roses Kings Castles, nous invite pour la seconde fois dans son laboratoire secret. Une leçon de simplicité.

En marge des groupes, il y a une vie possible pour un batteur. Chacun peut ainsi exprimer à sa guise son potentiel et son penchant. Qu’il soit dans la droite lignée du travail effectué collectivement ou initiateur de nouveaux horizons, ce nouvel espace créatif est en tous les cas bien référencé. Adam Ficek le prouve. Lui qui jouait un rôle plutôt discret mais tout aussi déterminant au sein des Babyshambles, bascule en solo dans une délicatesse qui finira par être légendaire. Il met en exergue son savoir-faire pop au sein d’une musique à la fois brute et sensuelle.
Fort d’une personnalité fascinante et d’une richesse mélodique sagement dissimulée sous le charme de Roses Kings Castles, Adam Ficek flirte avec le sans-faute. On sent l’influence et le travail accompli avec les Babyshambles mais en solo il semble avoir acquis une fraîcheur miraculeuse qui lui permet d’explorer des espaces auxquels lui seul peut accéder. Car, en plus de sa passion pour le DJing, l’énergumène Adam Ficek et sa palette d’instruments (Guitare, flûte, piano, harmonica et batterie) distille une friandise pop qui demeure la Bande Originale officielle et sautillante (Subtleties Of Love) d’une adolescence éternelle.

Grâce à ses folk-songs, aux arrangements de soie, Roses Kings Castles va bien au-delà des territoires britanniques. Son projet s’est développé et a gagné en assurance nous amenant vers une suite plus aboutie, toujours aussi sage et légèrement plus varié que le, déjà excellent, premier album. Moins crade et nettement moins radical que les Babyshambles, il étend ainsi son territoire et raconte son pays avec une douceur qui dédramatise la solitude du quotidien. De fait, Suburban Timebombs peint d’émouvants tableaux sonores qui permettent à l’auditeur d’affronter sereinement la mélancolie de l’automne. Peut-être même de siffloter lors d’une après-midi brumeuse.
Du magnifique Inner Love In Outer Space à l’addictif My Senses Bomb, l’album semble constamment en mouvement. Mais la réalité pourrait être toute autre tant cet album est maîtrisé de bout en bout par un musicien inventif et délicat en perpétuelle recherche de l’alliance parfaite entre langueurs et joliesses. Et que dire alors de Bletchley Park si ce n’est peut-être deux mots : onirique et ambitieux.

Avec ce splendide dénouement Suburban Timebombs termine comme il a commencé, en douceur. Et permet autant à Roses Kings Castles de sortir définitivement de l’ombre médiatique de Pete Doherty que de s’affirmer en tant que musicien. A quand le prochain ?
tracklisting
    1. Follow Me To Work
  • 2. I Killed You
  • 3. Shut Your Stupid Little Mouth
  • 4. Inner Love In Outer Space
  • 5. One Born Every Minute
  • 6. Backseat Living
  • 7. Subtleties Of Love
  • 8. Twisted Words
  • 10. My Senses Bomb
  • 11. Rabbit Punch
  • 12. Bletchley Park
titres conseillés
    Subleties Of love - My Senses Bomb - Bletchley Park".
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste