logo SOV

Belle And Sebastian

Girls In Peacetime Want To Dance

Belle And Sebastian - Girls In Peacetime Want To Dance
Chronique Album
Date de sortie : 19.01.2015
Label : Matador Records
45
Rédigé par Amandine, le 13 janvier 2015
Bookmark and Share
Milieu des années 90, un jeune Glaswegien introverti décide de finalement tenter sa chance dans la musique, sa passion. C'est le début de la fantastique aventure Belle & Sebastian, qui sera ponctuée de perles telles que Tigermilk. Depuis étendards de la twee pop, on les connaît pour leurs compositions douces et faussement naïves. Très prolifiques dans une première partie de leur carrière, Belle & Sebastian ont depuis quelques années levé le pied pour vaquer à d'autres projets. Neuf albums plus tard, Girls In Peacetime Want To Dance marque le grand retour de groupe pour une totale renaissance, dans une ambiance surprenante et détonante.

Stuart Murdoch, depuis la parution de Write About Love, semblait plus s'être préoccupé de son projet de film, God Help The Girl, que de son groupe. Cette pause aura probablement été salutaire car nous avions constaté une certaine baisse de régime lors des dernières sorties. Aujourd'hui, Girls In Peacetime Want To Dance, le bien nommé, apparaît comme une surprise à bien des égards.
Les premiers pas en compagnie de cet album se font en terrain connu puisque nous retrouvons l'une des caractéristiques des productions des Écossais, à savoir une pochette très soignée et belle, illustrant parfaitement le titre équivoque.

Nous parlions de surprise et la première tient au producteur choisi, Ben Allen, ayant travaillé, notamment, avec Animal Collective qui nous conforte dans une certitude : oublions les épithètes souvent accolés à Belle & Sebastian pour ne retenir qu'une chose : la danse ! En effet, même si cet album contient quelques fondamentaux et des moments pop habituels pour le groupe (Ever Had A Little Faith? en est un parfait exemple), ce qui le caractérise est l'utilisation des synthétiseurs et du drum kit, tendant vers une synth pop surprenante. The Party Line, premier single extrait de ce Girls In Peacetime Want To Dance, est déroutant et seule l'empreinte vocale très reconnaissable de Murdoch vient nous rappeler aux racines de Belle & Sebastian. Passée la surprise, ce parti pris parfois presque disco leur sied assez bien. Sur ces compositions rythmées et dansantes, on ne peut s'empêcher de faire un parallèle avec les Pet Shop Boys pour la dimension classy. A côté de ces chansons taillées pour le dancefloor, c'est autour de la théâtralité (The Everlasting Muse) mais aussi de la pop (Nobody's Empire ou Ever Had A Little Faith?) que s'organise ce nouvel opus de Belle & Sebastian.

Pour la première fois depuis 2003 et le fabuleux Dear Catastrophe Waitress, les Ecossais nous livrent un album surprenant, à contrepied de ce qu'on leur connaît. Délaissant quelque peu leurs premières amours, la pop naïve, ils proposent des morceaux dansants, très classes, marquant les premiers pas d'une nouvelle ère pour un groupe qui n'en finit pas de nous ravir.
tracklisting
    01. Nobody's Empire
  • 02. Allie
  • 03. The Party Line
  • 04. The Power Of Three
  • 05. The Cat With The Cream
  • 06. Enter Sylvia Plath
  • 07. The Everlasting Muse
  • 08. Perfect Couples
  • 09. Ever Had A Little Faith ?
  • 10. Play For Today
  • 11. The Book Of You
  • 12. Today (This Army's for Peace)
titres conseillés
    Ever Had A Little Faith?, The Everlasting Muse
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste