logo SOV

Opus Kink

'Til The Stream Runs Dry EP

Opus Kink - 'Til The Stream Runs Dry EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 17.06.2022
Label :Nice Swan Records
45
Rédigé par Adonis Didier, le 16 juin 2022
Bookmark and Share
Soyons bref et concis, Opus Kink ce sont les IDLES qui jouent du ska à la Specials, du folklore à la Pogues, et du swing à la Squirrel Nut Zippers, le tout dans un Londres industriel en 1850, en vivant à fond l'esthétique Charles Baudelaire et Oscar Wilde en version steampunk. Et voilà !

Ah, vous êtes toujours là ? Mais... c'est fini en fait. Euh... sinon, vous voulez un verre ? Un truc particulier ? Ah mince. Là je regarde, mais vraiment désolé, il ne nous reste que de l'absinthe. Je peux vous faire ça avec un sucre, mais pas beaucoup mieux. Pour adoucir. Hop, tenez ! Dites, la fumée d'opium, à côté, ça vous dérange pas j'espère ? Pas très causant, je vois. Bon, tant qu'à attendre, vous voulez qu'on mette de la musique ? Il me reste ce truc vachement bien, dont je viens de vous parler, dans le jukebox à vapeur. Oui, Opus Kink.

Vous entendez ce riff de guitare ? Et puis là, la première guitare qui joue vite comme une perceuse surexcitée, et la deuxième qui ponctue chaque phrase par un ou deux coups de disqueuse acérée ? Ah, et ce refrain ? La grosse voix grave, les cuivres, la trompette et le saxophone ? Et ce groove, cette batterie tout en toms, cette basse qui gronde, qui fait l'élastique? On se croirait dans un vieux pub plein de fumée, non ? Oui, comme ici, quoi. Ah, attendez là c'est la meilleure partie, ça devient un peu mystique, la tension monte, et puis ils se mettent tous à hurler comme des fous « I love you baby ! ». Le titre de la chanson ? I Love You, Baby.

S'ils sont nombreux ? Six, je crois. Vous entendez ce piano électrique qui swingue ? Ça c'est Jazz Pope. Et le gars qui divague, gémit, et hurle comme un dément, c'est Angus. Angus Rogers. Il joue de la guitare aussi. Vous voulez le plus drôle ? L'auteur des petites piques de trompette, il s'appelle Jack Banjo. C'est drôle, non ? OK, troisième chanson.
Angus déclame un poète hanté, St. Paul Of The Tarantulas, sur fond de piano brinquebalant. La lune est blême, le poison omniprésent, l'alcool, la drogue, alors la religion des tarentules le délivrera peut-être. Derrière lui, la batterie devient habitée, chamanique, pendant que les chœurs, comme une tribu, exclament des « Ahou ! » et des « Tarantulas » dans les infrabasses. Les solos de saxophone et de trompette rajoutent à la folie ambiante. En fin de compte, tout le monde finit par s'éclater sur un petit riff de traditionnel de musique juive, comme une joyeuse Bar-mitsvah des âmes en peine.

La batterie est trs jazzy. Et puis le rythme toujours syncopé dans les couplets. Parce que c'est du ska. Enfin, un peu du swing aussi. Ça va vite, et c'est dansant, vous ne trouvez pas ? C'est dingue qu'on ait réussi à piquer de la musique à des gens qui vivent sur une île tropicale, et en faire un truc qui sent le brouillard, les cimetières glauques, et les trottoirs sales. Enfin, tout ça, mais vu à travers une vitre de bar fumée dans l'éclat blafard d'un lampadaire. Parce que pendant ce temps on danse. Malgré les guerres, les soldats, la mort, la famine, et l'alcoolisme, on danse. Ah, au fait, celle-là c'était Unrepentant Soldier.

Désolé, mais là c'est la dernière, il va falloir vous préparer à partir. Oui, là, tout le monde est devenu un peu fou. Comme vous quoi... Quatre shots d'absinthe, ce n'est pas conseillé à cette heure de la journée. On reste dans le fou et groovy. Cette basse... ça ne s'arrête jamais dis-donc ! Batterie / basse, ça drive, ça drive, j'ai les pieds qui gigotent depuis vingt minutes, moi ! Et la fin ? C'est encore Angus qui hurle "I will be happy ! I will be happy !", comme un damné. Parce qu'on est tous un peu damnés dans ce monde. Et on finira tous en charogne. Mais m'est avis que picoler toute l'après-midi au comptoir, ça ne va pas vous rendre heureux. C'est bon pour les affaires hein, mais pensez à votre santé !

Quoi, vous avez vraiment trouvé votre bonheur cet après-midi ? Attendez, comment ça combien pour le disque ? Mais il n'est pas à vendre... Par contre, vous pouvez le trouver sur le Spotify à vapeur, le Deezer à vapeur, ou le Soundcloud à vapeur. Soyez moderne un peu mon vieux ! Ah oui, et ça s'appelle 'Til The Stream Runs Dry EP, par Opus Kink.
tracklisting
    01. Into The Stream
  • 02. I Love You, Baby
  • 03. Dog Stay Down
  • 04. St. Paul Of The Tarantulas
  • 05. (I'm Going Down To That) Hole In The Ground
  • 06. The Unrepentant Soldier
  • 07. 'Til The Stream Runs Dry
titres conseillés
    I Love You, Baby - Unrepentant Soldier - St. Paul Of The Tarantulas
notes des lecteurs