logo SOV

We Are The Physics

We Are The Physics Are OK At Music

We Are The Physics - We Are The Physics Are OK At Music
Chronique Album
Date de sortie : 05.05.2008
Label : This Is Fake DIY Records
4
Rédigé par Johan, le 14 mai 2008
Bookmark and Share
Artwork d'Ed Wood, nom de nerd, signature sur This Is Fake DIY Records, costards négligés façon fin de journée, clips fendards style séries Z, obsession quasi maladive pour les lunettes 3D, musique lo-fi entre des lasers de jeux vidéos et un bordel noisy d'une classe folle. Bref, ambiance geeky à souhait.

Comme des Futureheads qui auraient été bercés au punk, trop près du mur de leur chambre mais pas assez de celui de leur médecin traitant, les quatre écossais un brin barrés de We Are The Physics jouent une musique déséquilibrée et éreintante. Le timbre en dents de scie de Michael M effectue un va-et-vient incessant entre les accords de guitares stridents, la batterie ne ralentit que pour laisser souffler les deux trois titres plus tendus à l'image du formidable This is Vanity ou alors alterner avec les voix en écho comme sur le bourru Networking.

Premier single du groupe, Less Than Three ouvre les hostilités. A la nervosité des guitares s'invitent les lasers Star Wars, les fûts furieux mènent la danse et conduisent à un a cappella entêtant avant que les guitares ne détruisent le tout sur un final épiléptique. Déjà un tube depuis près de deux ans, il est encore difficile de se lasser de tant de sincérité, aussi bien dans la musique que le comportement des membres des anciens We Are The Physics Club And Therefore Everything We Say Is Fact.

Le quatuor n'a pas coupé que le nom du groupe mais aussi la chique à ceux qui, à leurs débuts, auraient pu voir en eux que quatre hurluberlus bloqués dans le punk et l'image des seventies, certes singulier dans le Royaume-Uni actuel mais pas vraiment novateur. De la modernité des compositions à la diversité musicale, We Are The Physics se sont forgés très vite une personnalité et un univers bien particuliers qui va davantage encore s'imposer sur ce premier album aux nerds d'acier.

Entre choeurs Offspringiens et chant aigu emprunté à une moitié vocale des Blood Brothers, la troisième plage In The Graveyards confirme les espoirs placés dans la formation britannique. Ses délires n'ont pas leur place uniquement en single mais bien sur un album entier. Jamais épuisés, les trois Michael et le seul Chris ne se reposeront qu'après trente minutes harassantes, ils nous avaient pas mentis depuis le début avec Action Action Action Action Action. De You Can Do Athletics, btw et son clip hilarant à CYT #1 en passant par Pylons & Other Modern Art, pas un seul temps de répit nous est accordé mais on ne s'en plaint pas.

Ce n'est qu'une fois sur les rôtules qu'on s'aperçoit que We Are The Physics ont tout misé sur l'énergie sans pour autant négliger les mélodies. Bien qu'agressives, les guitares se laissent dompter facilement et les voix éparpillées hypnotisent les tympans. La musique du groupe est avant tout passionnée et spontanée, livrant des compositions brutes de décoffrage portées par le chant à la fois fébrile et tenace du bassiste.

We Are The Physics disent jouer du "mutant science punk rock". Il est clair que poser un nom sur la musique du groupe reviendrait à mettre dans le même caddie le génial Hitcher de 86 et le dernier Tarantino. Ces quatre jeunes gens sont hors-norme et le savent. Ce n'est pas toutes les semaines qu'une bande de premiers de la classe se décident à jouer du punk braillard. La culture pop en prend ici un coup mais quand on voit que, vraiment, We Are The Physics Are OK At Music, on se dit qu'elle en avait bien besoin, et nous aussi par la même occasion.
tracklisting
    01. Action Action Action Action Action
  • 02. Less Than Three
  • 03. In The Graveyards
  • 04. Bulimia Sisters
  • 05. You Can Do Athletics, btw
  • 06. Fear Of Words
  • 07. Pylons + Other Modern Art
  • 08. Networking
  • 09. This Is Vanity
  • 10. Duplicates
  • 11. Drawing Anarchy Signs On Your Pencil Case Is Redundant
  • 12. CYT #1
titres conseillés
    Action Action Action Action Action ...
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste