logo SOV

Matt McManamon

Scally Folk

Matt McManamon - Scally Folk
Chronique Album
Date de sortie : 28.05.2021
Label : Fretsore Records
3
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 25 mai 2021
Bookmark and Share
Quatorze ans déjà depuis la fin du quinquennat The Dead 60s et leur ska pop vitaminée. A la tête de ce groupe qui nous a laissés en plan bien trop rapidement, Matt McManamon qui, bien qu'étant resté actif depuis lors notamment en tenant la guitare chez les cultissimes The Specials, a pris son temps pour nous proposer son premier album solo intitulé Scally Folk.

Scally ou « racaille », cette folk ne l'est surement pas dans le sens très connoté que nous lui connaissons en France, cela serait plutôt dans un esprit d'espièglerie et de malice. Car le disque de Matt McManamon est une série de dix morceaux faite d'une pop aux accents folk menée tambour battant par la guitare acoustique du musicien.
Ici, le panel est large et des plus chatoyants. Matt McManamon, dont le timbre de voix reste aussi juvénile qu'à ses débuts, plonge dans une sonorité très empreinte du son merseyside des 60s. C'est d'ailleurs peut être le lien d'avec son ancienne vie, ces 60s qui ne sont pas aussi mortes qu'elles n'y paraissent.


Gaslighting qui ouvre le disque est le morceau qui pose le mieux le décor. Nous voilà propulsés sur une plage où l'on croirait voir non loin des troupes de jeunes en maillots qui jouent de la guitare autour d'un feu, probablement entre deux ruées vers l'océan pour aller surfer. Un vent de Beach Boys et autres groupes de baby-boomers californiens nous emplit les narines et cela est réellement plaisant. What About You qui vient à la suite enfonce le clou de cette virée nostalgique vers des temps et des sons joyeux et candides.

La succession de titres jusqu'à mi-album est une petite continuité de chansons pop pétillantes mais sur la longueur, reconnaissons que cela donne une certaine platitude à l'écoute. Quelques morceaux renouent avec des rythmes plus saccadés et sont appuyés de riffs de guitares électriques qui donnent un peu de relief. Ainsi, Jumpin' The Gun sonne bien plus moderne et rock. Everytime I Close My Eyes suit ce chemin et bénéficie en sus d'un chant en canon des plus agréables.


La folk, la vraie, n'est jamais loin. Mulranny Smile et Liberty Shore rappellent que la mer se trouve à Liverpool en plus du gène du songwriting mélodique chez ses natifs. Violons, flûtes et chant de marins nous plongent enfin en plein pubs (maintenant ré-ouverts) le long de la Mersey. La fin du disque est un peu plus inventive : Meet Me By The River permet à Matt McManamon de pousser le chant de façon un peu moins fluette, avec une batterie qui s'affirme plus que précédemment. Enfin, I Ran Away clôture le disque sur une balade douce et sonnant un peu plus mature. Ici aussi, le violon donne de la texture à ce morceau de pure pop au charme intemporel.

Il ressort de ce Scally Folk la conviction que Matt McManamon a les épaules assez larges et la guitare toute aussi performante pour mener une carrière en solo. Peut-être que le choix de cette majorité de morceaux très vintage sentant bon la plage et l'innocence permettent de réellement tracer une frontière d'avec le son Dead 60s. Ou bien est-ce tout simplement l'état d'esprit actuel du musicien qui appelle à la gaieté et l'optimisme. C'est en tout cas un premier essai concluant et nous espérons ne pas attendre une autre décennie pour en découvrir plus.
tracklisting
    01. Gaslighting
  • 02. What About You
  • 03. Mulranny Smile
  • 04. Out Of Time
  • 05. Here Comes The Fear
  • 06. Jumpin’ The Gun
  • 07. Everytime I Close My Eyes
  • 08. Liberty Shore
  • 09. Meet Me By The River
  • 10. I Ran Away
titres conseillés
    Jumpin' The Gun, Gaslighting, Meet Me By The River, I Ran Away
notes des lecteurs