logo SOV

Loup GarouX

Strangerlands

Loup GarouX - Strangerlands
Chronique Album
Date de sortie : 08.10.2021
Label : Loup GarouX
35
Rédigé par Lena Inti, le 6 octobre 2021
Bookmark and Share
Apparu peu avant l'apocalypse, Loup GarouX est un supergroupe formé par le musicien, producteur et collaborateur de Libertines, Ed Harcourt, le batteur de Senseless Things et Gorillaz, Cass Browne, et le bassiste de The Feeling, Richard Jones. Initialement prévu pour 2020, leur premier album Strangerlands sort finalement en ce début de mois d'octobre 2021.

Gallon Distemper ouvre le bal et donne le ton avec son piano lugubre et son tambourin aux allures mystiques. Et pour cause, le thème, pas vraiment léger, fait référence au phénomène causé par le sevrage de l'alcool, engendrant parfois des visions et de la démence, d'où les monstres évoqués dans la chanson. Lorsque la voix d'Ed Harcourt arrive cependant, un aspect plus pop et moins sombre se fait entendre. Il s'agit là d'un titre plein de surprises qui passe par plusieurs registres plus ou moins pop, donnant globalement un bon aperçu de l'album.

Tranquillement, I Know The Truth About You et Strange Angels prennent la suite, et l'on croirait entendre Queens Of The Stone Age. Dans l'ensemble la première partie du disque est résolument orientée gros son et les ambiances rappellent un tantinet certains films d'épouvante. Seance, par exemple, s'ouvre sur une plaisante ligne de basse à l'atmosphère et aux chœurs inquiétants, menant à une tempête de guitares saturées mêlées à une batterie agressive.
Tandis que Sleep Forever, chanson percutante, mêle un son similaire à Beck à des ambiances très Kasabian-esques. La sortie de ce titre en single en 2019 a d'ailleurs été précipitée après avoir été choisie comme thème de la série d'horreur-comédie Zomboat. Et l'on comprend pourquoi lorsque l'on entend les voix fantomatiques et la guitare menaçante de l'intro.

Le milieu du disque donne un ton plus léger et aérien avec des chansons comme The Illusionist et sa guitare adolescente, accompagnée de la voix claire du chanteur. Davantage pop rock, le joli son de la guitare avant le deuxième couplet nous enveloppe chaleureusement alors qu'Ed Harcourt déclare non sans ironie "This loneliness won't leave us alone".
Seul bémol : les chœurs en « shalalala » un peu clichés et kitsch, qui trouveront plus tard leur écho avec la guitare de Mourning's Not Enough, tandis que Velvet & Gold rappellera certains morceaux du début de l'album avec son piano lancinant. Un retour bienvenu de cet instrument délaissé pendant une bonne partie du disque.

Les pianos lointains de Better Than Heaven, rappelant Coldplay à leurs grandes heures, nous enveloppent et nous rassurent pendant ce début de mois d'octobre typiquement automnal, pour le dire poliment. Dans l'ensemble, cette deuxième partie d'album est moins rock (à part sur Painter Of Trophies et ses guitares distordues) mais non moins intéressante.
L'album se clôt sur le très beau final May The Lord Have Mercy, rappelant Wake Up d'Arcade Fire. Avec une touche de desert stoner rock à la sauce Queens Of The Stone Age, ce titre est un curieux mélange d'influences et de genres qui attire l'attention.

Mêlant différents styles, parfois joyeux mais souvent sombre et menaçant dans ses mélodies, autant dire que ce premier album réussi de Loup GarouX tombe à pic pour Halloween.
tracklisting
    01. Gallon Distemper
  • 02. I Know The Truth About You
  • 03. Strange Angels
  • 04. Seance
  • 05. Sleep Forever
  • 06. The Illusionist
  • 07. Better Than Heaven
  • 08. Painter of Trophies
  • 09. Polygraph
  • 10. Velvet & Gold
  • 11. Mourning's Not Enough
  • 12. May The Lord Have Mercy
titres conseillés
    Gallon Distemper - Seance - May The Lord Have Mercy
notes des lecteurs