logo SOV

Frank Turner

West Coast Vs. Wessex

Frank Turner - West Coast Vs. Wessex
Chronique Album
Date de sortie : 31.07.2020
Label : Fat Wreck Chords
4
Rédigé par Simone Minet, le 24 juillet 2020
Bookmark and Share
West Coast Vs. Wessex – derrière ce nom intriguant se cache un concept tout aussi original que le groupe de punk américain NOFX a proposé au chanteur anglais Frank Turner. Avec cet album, la référence historique du punk californien et l'étoile montante du folk punk anglais se livrent musicalement un match de boxe à dix reprises. Le principe est simple : chacun reprend cinq morceaux de l'autre tout en y apportant une touche d'originalité.

Ce split album, publié par la maison de disque de NOFX, Fat Wreck Chords, réunit donc dix reprises, en commençant par cinq interprétations de morceaux de Frank Turner par NOFX. Fidèles à leur style, NOFX ajoutent une touche de punk aux morceaux que le chanteur anglais interprète à la base à la guitare acoustique. Subsitute et Worse Things Happen At Sea sont en effet deux chansons d'amour plutôt lentes et posées dans le répertoire de Turner. NOFX augmentent à la fois le tempo et le volume pour un rendu significativement plus agressif que l'original. Quant à Thatcher Fucked The Kids, NOFX y ajoutent un rythme ska entrainant pour un rendu festif et dansant. La reprise la plus fidèle à l'original est probablement Glory Hallelujah, hymne athée issu de l'album England Keep My Bones.

Si les reprises par NOFX sont à la fois variées, originales et cohérentes, la partie jouée par Frank Turner n'y a rien à envier ! Il a eu la tâche difficile de choisir cinq morceaux parmi la longue discographie du groupe américain actif depuis les années 80. Globalement, sa sélection est convaincante et ses interprétations ne le sont pas moins.
Ainsi, la reprise de Scavenger Type rappelle le style de Frank Turner de l'époque de Tape Deck Heart avec une bonne dose d'énergie punk contagieuse. Ensuite, Turner propose une version acoustique et mélodieuse de Bob, l'un des morceaux phares de NOFX sur les méfaits de l'alcoolisme. La guitare électrique et la trompette de l'original y laissent la place à la guitare acoustique, le piano et l'harmonica pour apporter la touche folk si chère à Turner.
L'interprétation de Eat The Meek, quant à elle, pourrait être tout droit sortie de Be More Kind, album de Frank Turner sorti en 2018 et sur lequel il expérimente pour la première fois avec des sonorités plus électroniques à consonance post-punk, des éléments qu'on retrouve également dans ce morceau.
Parmi les cinq titres, Perfect Government est celui sur lequel le chanteur anglais a le mieux réussi à imposer son ADN. On y reconnait un style 100% Frank Turner : avec l'accompagnement au piano et les riffs tantôt jazz tantôt folk, cette reprise n'est pas sans rappeler des éléments son hymne I Still Believe sur England Keep My Bones. Pour clore ce split album, Falling In Love devient entre les mains de Frank Turner une ballade tranquille, mélodieuse et très touchante.

Tout compte fait, le concept de cet objet est une manière ludique et sympathique de (re-)découvrir le style et les morceaux des deux artistes. Chacun réussit à rester fidèle à son propre style tout en s'appropriant les morceaux de l'autre pour y apporter une touche personnelle.
La couverture de l'album arbore une photo de Fat Mike et de Frank Turner en gants de boxe, sous-titrée « Champions versus challenger ». En effet, avec cette collaboration, l'Anglais a accepté d'affronter l'un des poids-lourds du genre, un groupe culte qui jouait déjà de la musique au moment où Turner est né... Un sacré challenge qu'il relève avec brio – on ne saurait dire qui en sort vainqueur !
tracklisting
    01. Subsitute
  • 02. Worse Things Happen At Sea
  • 03. Thatcher Fucked The Kids
  • 04. Ballad Of Me And My friends
  • 05. Glory Hallelujah
  • 06. Scavenger Type
  • 07. Bob
  • 08. Eat The Meek
  • 09. Perfect Government
  • 10. Falling In Love
titres conseillés
    Thatcher Fucked The Kids - Perfect Government - Bob
notes des lecteurs
Du même artiste