Chronique single/EP : NO CEREMONY/// - Hurt Love - Sound Of Violence
 
chronique single / EP

Hurt Love

Date de sortie : 20.02.2012
Label : NOC///
***
Bookmark and Share

NO CEREMONY///, Hurt Love, Manchester... et la liste s’arrête ici.

Le plus frustrant dans cette histoire, ce n’est pas tant le peu de mots qui nous sont offerts pour désigner la mystérieuse formation anglaise que notre manque de certitude quant à la maigre information dont nous disposons. Qui nous dit qu’il ne serait pas moins faux de parler de Londres, Liverpool ou bien encore Cardiff ? Au nom de quoi affirmons-nous qu’il s’agit là d’un groupe, et non pas d’une seule et unique personne ? WU LYF, maintenant NO CEREMONY/// : doit-on en déduire que l'heure est aux majuscules? Des questions à l’intérêt finalement relatif au regard ce qui apparaît peut-être comme la plus pertinente d’entre-elles : cette dose de mystère n’est-elle là que pour masquer la vacuité de la musique proposée?

Négatif, mais on pourrait en venir à reconsidérer la chose sur la longueur, car si Hurt Love et Wear Me s’écoutent sans effort, la redondance guette déjà. On dit ça, mais pour avoir écouté Deliverus, on sait qu’il y en a plus sous le capot que ce que ce single veut bien nous faire croire.
Il n’empêche, construits sur un schéma, en effet, on ne peut plus similaire, les deux morceaux en présence s’aventurent en terres ambient pour mieux nous plonger dans un univers en tout point biscornu, fait de chœurs fantomatiques et de piano désespérément tristes. Parsemés d’effets électroniques en tous genres, Hurt et Wear Me semblent avoir été pensés comme une seule et même pièce musicale tant leur complémentarité saute aux oreilles. Une sorte de single-concept, en définitive, qui fonctionne bien justement parce que ça n’est qu’un single. Bien qu’aguicheur, la ou les personnes derrière ce projet devront se montrer, par la suite, un poil plus ambitieux et inspirés pour insuffler à leurs compositions l'amplitude qui mettra à mal la répétition, et l'ennui qui en découle.

Que penser de NO CEREMONY///? Pas grand chose pour l'instant. Il est encore trop tôt. Mais, promis, on reste à l'écoute.

Julien Soullière, 11 mars 2012

notes des lecteurs

à lire aussi sur SOV
interview
NO CEREMONY///
Interview

21.10.2013
single
NO CEREMONY///
Heartbreaker

23.04.2012