logo SOV

ultraísta

Sister

ultrasta - Sister
Chronique Album
Date de sortie : 13.03.2020
Label : Partisan Records
45
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 23 mars 2020
Bookmark and Share
ultraísta n'est pas un groupe comme les autres.

Le trio est composé du producteur Nigel Godrich, Joey Waronker et Laura Bettinson. Le premier est bien connu pour ses productions de Beck, Paul McCartney, Red Hot Chili Pepper... et surtout pour être un collaborateur régulier de Radiohead, voire l'architecte qui les aide à bâtir leur son.
Le second est batteur de studio disposant d'un CV long comme un bras prolongé par une baguette. Il a enregistré avec quelques icônes (Paul McCartney, Roger Waters, Johnny Cash, Leonard Cohen), mais aussi pour Air, The Vines, Gnarls Barkley et... Atoms For Peace dans lequel il joue également avec Nigel Godrich et Thom (Yorke) entre autres.
En revanche, la dernière nommée, bien que (ou parce que) ayant tourné avec Charli XCX, est un peu moins connue.

Trêve d'introduction et place à la musique. Dès les premières notes de basse, les premiers beats de batterie, l'arrivée d'un chant barré et les accords de synthé on reconnait la production de Nigel Godrich. Le son est ultra élégant, ultra puissant, ultra moderne, ultra en place. Difficile de mêler l'ultra avec la poésie, et pourtant le groupe a emprunté son nom à celui d'un mouvement de poètes espagnols des années 20s. Un siècle sépare les deux ultraïsmes, la recherche d'une esthétique d'avant-garde les réunit.

Les chansons sont dans la veine des morceaux les plus séduisants de Radiohead, et quelques-uns accrochent dès la première écoute (Harmony, Save It 'Til Later, Bumblebees) même s'il ne s'agit pas de pop conventionnelle. D'autres sont plus compliqués et donnent l'impression d'être pris au piège dans un demi-sommeil fiévreux et psychédélique (Ordinary Boys, Water In My Veins) qui me fait immanquablement penser à Björk.

Travaillant avec des artistes qui n'ont peur de rien, Nigel et Joey se retrouvent pour faire de la musique, pas pour se défouler et faire un album qui exprimerait la frustration d'artistes censurés. C'est l'oeuvre de musiciens aguerris qui savent où ils veulent emmener l'auditeur. Et même s'ils jouent peu ensemble, le précédent album datant de 2012, le trio travaille avec précision.

L'envoûtant univers de Sister vous embarque pour un voyage dans une dimension parallèle, en dehors du temps, avec la voix touchante de Laura Bettinson pour guide. Les neuf titres sont autant de poupées russes qui, à chaque écoute, révèlent un nouveau secret et placent cet album parmi ceux que l'on a envie d'écouter en boucle.
tracklisting
    01. Tin King
  • 02. Harmony
  • 03. Anybody
  • 04. Save It 'Til Later
  • 05. Ordinary Boy
  • 06. Mariella
  • 07. Water In My Veins
  • 08. Bumblebees
  • 09. The Moon and Mercury
titres conseillés
    Harmony - Save It 'Til Later - Bumblebees - Water In My Veins
notes des lecteurs