logo SOV

I Like Trains

Spencer Perceval

I Like Trains - Spencer Perceval
Chronique Single/EP
Date de sortie : 26.03.2007
Label :Beggars Banquet
4
Rédigé par Fab, le 25 mars 2007
Bookmark and Share
Quit dit single dit le plus souvent titre court et efficace, accrocheur au possible et destiné à promouvoir un groupe aux yeux du plus grand nombre. Mais plutôt que de narrer de quelconques peines de coeur, d'ennuyeuses aventures d'adolescents ou d'inutiles fins de soirées trop arrosées, iLiKETRAiNS puisent leur inspiration dans des faits historiques le plus souvent ignorés de tous. Après Bobby Fisher et le Dr William Brydon, mis en avant respectivement sur A Rook House For Bobby puis Terra Nova, le quintet anglais le plus doué de sa génération s'attaque au politique Spencel Perceval, premier ministre britannique assassiné en 1812 dans la Chambre du Parlement, à travers un titre dont la durée flirte avec le cap des dix minutes !

Le charme d'iLiKETRAiNS serait sans doute tout autre sans cette propension à naviguer entre une pop expérimentale sombre et des structures instrumentales proches du post-rock sur lesquelles le chant mystérieux de Dave Martin, toujours aussi proche vocalement de Nick Cave, se greffe à merveille et sait se faire plus discret lorsque le cornet d'Ashley Dean se fait plus présent.
Spencer Perceval est une nouvelle preuve de la personnalité unique de la formation, de la même manière que la bside I Am Murdered, lente complainte funéraire et mélancolique, présente une des multiples facettes du groupe. Deux perspectives différentes pour une seule et unique histoire : la première à travers les yeux du meurtrier, John Bellingham, et la seconde via l'esprit de la victime, Spencel Perceval.

Profond, intense et inspiré, ce premier single d'iLiKETRAiNS chez Beggars Banquet est une énième réussite admirable de la part de la formation de Leeds. La relève des Sigur Ros, Mogwai et autres Explosions In The Sky est définitivement assurée !
titres conseillés
    spe
notes des lecteurs
Du même artiste