logo SOV

I Like Trains

KOMPROMAT

I Like Trains - KOMPROMAT
Chronique Album
Date de sortie : 21.08.2020
Label : Atlantic Curve
45
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 20 août 2020
Bookmark and Share
Le Kompromat est à la mode. On ne saurait dire si les dossiers compromettants du Kremlin sont à l'origine du naufrage politique de certains leaders, mais ils ont en tout cas donner leur nom à un excellent groupe electro français et à un album inespéré de I Like Trains. Inespéré parce que le groupe avait complètement disparu des radars après une série de superbes albums qui semblaient finir un cycle. Et après huit années, nous pouvions penser que c'était une fin aussi discrète que définitive.

Les cheminots amateurs étaient juste occupés à d'autres choses et ils sont d'abord sorti de leur hibernation avec une poignée de nouveaux titres distillés un par un et à la tension croissante (The Truth, Dig In et A Steady Hand). On retrouvait dans ces premiers titres la tension de leurs premiers singles épiques et l'ouverture à des éléments plus électroniques comme sur leur dernier album.

Ils ont eu le temps de faire le point d'énergie et de canaliser leur frustration, et KOMPROMAT est un concentré d'énergie et de rage punk. Il faut dire que le feuilleton ubuesque du Brexit et la "gestion" de la pandémie fournissent une matière de premier choix aux sujets de sa Majesté. Le groupe n'a plus besoin d'aller puiser dans les livres d'histoires ou les récits de vieux navigateurs, en 2020, ils disposent de tous les éléments pour écrire une chronique contemporaine sous la forme d'un album hyper tendu.

Le groupe de Leeds a suivi sa propre voie (ferrée), évoluant au fils des albums d'une atmosphère plutôt romantique vers une ambiance politique et punk. C'est en fait le chemin inverse des groupes de la scène punk et post-punk originale qui eux se sont éloigné du mouvement album après album (Joy Division, The Cure ou même The Clash). Avec la maturité, le groupe aborde les sujets de front, alors qu'il évoquait jusque là de manière plus métaphorique les sujets brûlants comme le réchauffement climatique ou les potentiels danger de l'Intelligence Artificielle.

KOMPROMAT est un manifeste brillant et un grand album de rock. Espérons juste ne pas avoir à attendre aussi longtemps pour un successeur, même si Patience Is A Virtue.
tracklisting
    01. A Steady Hand
  • 02. Desire Is A Mess
  • 03. Dig In
  • 04. PRISM
  • 05. Patience Is A Virtue
  • 06. A Man Of Conviction
  • 07. New Geography
  • 08. The Truth
  • 09. Eyes To The Left
titres conseillés
    A Steady Hand - Desire Is A Mess - New Geography
notes des lecteurs
Du même artiste