logo SOV

PJ Harvey

Uh Huh Her

PJ Harvey - Uh Huh Her
Chronique Album
Date de sortie : 31.05.2004
Label : Island
4
Rédigé par Déborah, le 7 juin 2004
Bookmark and Share
Après le très (trop ?) primé Stories From The City, Stories From The Sea en 2001, qui était très (trop !) produit de l'avis même de l'intéressée, PJ Harvey revient avec son sixième album solo intitulé Uh Huh Her. Entre chaque album, Polly Jean Harvey participe à différents projets qui orientent souvent ses créations personnelles. En 2003, elle a collaboré aux Desert Sessions de son nouvel ami Josh Homme. On pouvait donc penser que son nouvel album serait purement rock. Mais encore une fois, l'anglaise surprend avec un album qui dans l'ensemble sonne très acoustique.

Contrairement à son précédent album, PJ Harvey a tenu à produire les quatorze titres de Uh Uh Her. Et cela s'entend dès le premier titre, The Life And Death Of Mr. Bad Mouth. Les arrangements de cordes ont disparu pour laisser place à un riff minimaliste mais efficace. Who The Fuck ? est tout aussi efficace dans le genre rock énervé. Quand PJ Harvey se plaint qu'on lui touche les cheveux, cela donne un brûlot de deux minutes. Ce titre, qu'elle jouait déjà l'été dernier lors de sa tournée des festivals, est tout aussi puissant en live que sur disque.

Le premier single, The Letter, est, subtilement, le titre le plus érotique de tout l'album et est le prototype de la chanson pop rock parfaite. Le reste de l’album est moins accrocheur et nécessite plusieurs écoutes pour être pleinement apprécié. Sur Pocket Knife et The Slow Drug, PJ Harvey met sa voix en avant pour aborder des sujets qui lui tiennent à cœur, tels que le mariage et l’amitié.Les très romantiques You Come Through et It's You, où piano et percussions remplacent guitares et batterie, sont une sorte de réponse optimiste aux titres figurants sur Is This Desire ?, paru en 1998.

Pour la première fois, un morceau instrumental figure sur l’album. The End, dédié à Vincent Gallo, rappellera Yann Tiersen à l’auditeur français. The Darker Days Of Me and Him, qui conclut l'album, est introduit par le chant des cigales du Dorset pour créer une atmosphère intimiste. Même si PJ Harvey explique qu’elle n'a besoin d'aucune "neurosis, no psychosis, no psychoanalysis, no sadness", il est difficile de la croire tant la musique inspire la mélancolie.

Uh Uh Her, dont le titre reste un mystère qu'elle ne veut pas éclaircir, est plus complexe que les précédents car il exprime des sentiments opposés. Et même si cela délaisse le sens d'unité de ses précédents albums, il n'en reste pas moins que ce nouvel album continue à faire de PJ Harvey une des meilleurs songwriters anglais.
tracklisting
    1. The Life & Death Of Mr Badmouth
  • 2. Shame
  • 3. Who The Fuck ?
  • 4. Pocket Knife
  • 5. The Letter
  • 6. The Slow Drug
  • 7. No Child Of Mine
  • 8. Cat On The Wall
  • 9. You Come Through
  • 10. It's You
  • 11. The End
  • 12. The Darker Days Of Me & Him
titres conseillés
    Wwho Tthe Fuck ?, Pocket Knife, You Come Through
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste