logo SOV

Band Of Skulls

Sweet Sour

Band Of Skulls - Sweet Sour
Chronique Album
Date de sortie : 20.02.2012
Label : You Are Here/PIAS France
35
Rédigé par Claire, le 11 février 2012
Bookmark and Share
Des critiques élogieuses et une tournée sold out. En 2009, Band Of Skulls avaient rejoint en un album les White Stripes et The Kills au panthéon d'un rock bluesy et moite. Moins de trois ans plus tard, on retrouve le groupe de Southampton pour leur très attendu second opus Sweet Sour dont l'avant-goût offert à la Flèche d'Or en janvier dernier promettait le meilleur.

C'est donc un album, à l'image du titre qu'ils lui ont donné, que l'équipe de Russell Marsden expose ce mois-ci à la face du monde, quelque part à la croisée d'un blues langoureux et d'un rock sudiste, doucement subtil et puissamment rauque. Ceux qui s'attendaient à un retour dans la lignée de I Know What I Am retrouveront l'efficacité ravageuse du trio sur weet Sour, le single The Devil Takes Care Of His Own et You're Not Pretty But You Got It Goin'. Rien n'est laissé au hasard, des harmonies entre Emma Richardson et Russell Marsden à la batterie musclée de Matt Hayward.
Mais Band Of Skulls, ce n'est pas seulement cette chaleur d'un rock aux origines sixties, c'est aussi une ligne mélodique. Ils nous avaient déjà habitué à leurs ballades sobres avec Baby Darling Doll Face Honey, ils remettent donc le couvert avec Lay My Head Down, le très cinématique Navigate ou encore Close To Nowhere et Hometowns dont les accents folk et le jeu vocal encore Marsden et Richardson ont presque un petit quelque chose de Simon And Garfunkel.

Seul un titre rappelle ici que Band Of Skulls est bel et bien un groupe britannique : Wanderluster fait oublier le temps de trois petites minutes et cinquante-deux secondes l'atmosphère du bayou pour une ambiance presque mancunienne.
On pourra cependant reprocher au groupe le déséquilibre du nombre entre ballades et titres rock, ces derniers ne représentant qu'un tout petit tiers de Sweet Sour. Le plus dérangeant n'étant pas leur quantité mais plutôt l'effet de longueurs que cela donne à un album que l'on espérait secrètement plus rentre-dedans que Baby Darling Doll Face Honey.

Malgré tout, avec Sweet Sour, Band Of Skulls réussissent le pari de déjouer les pièges convenus de tout second album. Un opus de qualité qui réchauffe les cœurs et les âmes en ce début d'année 2012.
tracklisting
    01. Sweet Sour
  • 02. Bruises
  • 03. Lay My Head Down
  • 04. The Devil Takes Care Of His Own
  • 05. Wanderluster
  • 06. Navigate
  • 07. You're Not Pretty But You Got It Goin'
  • 08. Hometowns
  • 09. Lies
  • 10. Close To Nowhere
titres conseillés
    Wanderluster, Sweet Sour, The Devil Takes Care Of His Own
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste