Chronique album : Pram - Across The Meridian - Sound Of Violence
logo SOV

Pram

Across The Meridian

Pram - Across The Meridian
Chronique Album
Date de sortie : 20.07.2018
Label : Domino Records
5
Rédigé par Simon Cordat, le 25 juillet 2018
Bookmark and Share
On dit que Pram et la pop expérimentale ne font qu'un. Ce n'est pas faux. Depuis 1988, la formation de Birmingham joue les scientifiques avec des synthétiseurs de poche. Onze ans après The Moving Frontier (sans compter l'EP de 2008), c'est un retour que l'on n'attendait plus. Des retrouvailles réjouissantes : Accross The Meridian est un album varié, gavé de mélodies fabuleuses.

Shimmer And Disappear annonce directement la couleur. Au lieu de passer par un chemin droit et court, Pram prennent les courbes longues et sinueuses. Un démarrage fort avec ce délire jazz, comme si la musique était un nuage déformé, puis recoloré par sa propre évaporation. Ce sera comme ça dans l'ensemble, en enchaînant vagues presque bruitistes et voix adorablement douces. Impossible de ne pas succomber à l'hypnotique Thistledown, et au lo-fi ultra spatial Electra. Et pour cause, l'album présente un nombre incalculable d'instruments, et aborde un sujet musical aussi complet qu'imprévisible. Mayfly rend tout possible, aussi minimaliste que subtile, et est une bouffée d'air frais parmi les affectueux Warm The Sea Stops Moving et Shadow In Twilight (flûte à l'appui).

Plutôt que de ranger l'ensemble vite fait bien fait dans l'« inclassable », le disque fournit assez d'éléments pour illustrer de la musique de films, à l'image de Doll's Eyes ou Ladder To The Moon). Le début des années soixante-dix a, lui aussi, une importance non négligeable sur le son de l'album. Les claviers joués avec une cool-attitude imitent cette période de l'acid rock américain en improvisant avec groove. L'autre ingéniosité revient aussi aux arrangements qui pullulent, pensés par ajouts dans Sailing Stones, sans oublier le corpulent The Midnight Room. Il y a de quoi entrevoir un exemple de bagarre entre cuivres, à la John Coltrane ou Miles Davis.

Comme l'indique l'introduction en deux coups de sifflets d'un train sur cet Accross The Meridian, les amateurs de Pram feront le voyage entièrement, ou bien resteront sur le quai. Un peu comme avec le bus du Magical Mystery Tour, on ne sait pas où l'on va, mais on y va, avec (encore) un bel effort des anglais. Si ce n'est pour convaincre plus, essayez Telemetric Melodies (1999) au passage.
tracklisting
    01. Shimmer And Disappear
  • 02. Thistledown
  • 03. Electra
  • 04. Wave Of Translation
  • 05. Shadow In Twilight
  • 06. Ladder To The Moon
  • 07. The Midnight Room
  • 08. Footprints Towards Zero
  • 09. Mayfly
  • 10. Sailing Stones
  • 11. Where The Sea Stops Moving
  • 12. Doll's Eyes
titres conseillés
    Shimmer And Disappear - Electra - The Midnight Room - Ladder To The Moon - Mayfly
notes des lecteurs