logo SOV

PJ Harvey

A Woman A Man Walked By

PJ Harvey - A Woman A Man Walked By
Chronique Album
Date de sortie : 30.03.2009
Label : Island
25
Rédigé par Déborah, le 10 avril 2009
Bookmark and Share
S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à PJ Harvey, c’est de se répéter. Chaque album ou collaboration apporte quelque chose de neuf ou de diffèrent à sa carrière. Avec A Woman A Man Walked By, son second album entièrement écrit avec John Parish, elle surprend encore une fois, mais surtout elle perd son auditoire.

Tout avait plutôt bien commencé avec Black Hearted Love, titre qui aurait pu se retrouver sur Stories From The City, Stories From The Sea. La voix grave et voluptueuse de PJ Harvey se mêle parfaitement à la guitare languissante de John Parish. Leur maison de disques, Island, n’a pas du avoir trop de problèmes à choisir ce titre comme single car c’est bien le seul qui puisse faire l'affaire.
Le reste de l’album est beaucoup plus sombre et part dans de nombreuses directions, parfois très intéressantes et parfois complètement ratées. Quand PJ Harvey monte dans les aigus, cela marche pour un album comme White Chalk où sa voix est omniprésente et donne un coté encore plus intime aux titres, mais sur Leaving California et April, cette voix sonne faux et inutile.

PJ Harvey et John Parish ont voulu créer une collection de chansons plutôt qu’un album cohérent, mais ce qui en ressort, c’est que les titres les plus rock, ceux qui sonnent le plus comme un album de PJ Harvey, sont les plus réussis. A Woman A Man Walked By/The Crow Knows Where All The Little Children Go, The Chair et Pig Will Not sont brute, rugueux, violents et libérateurs. PJ Harvey se laisse aller vocalement ainsi qu'au niveau des textes. « He spit in my face and laughed, that woman, man, I want his fucking ass », chante elle sur A Woman A Man Walked By. Grâce à la musique rock mais décalée derrière elle, ses titres donnent l’illusion qu’un groupe soudé est derrière eux, et non deux artistes créant un disque pour eux seuls.

Avec A Woman A Man Walked By, PJ Harvey parvient à la fois à sonner comme une grand-mère (April) et à aboyer comme un chien (Pig Will Not)... difficile d’y trouver une cohérence. Nous laissant désorientés, et sur notre faim, ce disque ne donne qu’une envie : retourner écouter Dance Hall At Louse Point.
tracklisting
    1. Black Hearted Love
  • 2. Sixteen, Fifteen, Fourteen
  • 3. Leaving California
  • 4. The Chair
  • 5. April
  • 6. A Woman A Man Walked By/The Crow Knows Where All The Little Children Go
  • 7. The Soldier
  • 8. Pig Will Not
  • 9. Passionless, Pointless
  • 10. Cracks In The Canvas
titres conseillés
    A Woman A Man Walked By/The Crow Knows Where All The Children Go, Pig Will Not, Black Hearted Love
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste