logo SOV

Placebo

Once More With Feeling

Placebo - Once More With Feeling
Chronique Album
Date de sortie : 25.10.2004
Label : Elevator
25
Rédigé par Jérôme, le 13 novembre 2004
Bookmark and Share
Généralement détesté par certains, puis idolâtré par d’autres, Placebo attire les extrêmes et les réactions les plus excessives qui soient depuis sa création. Et si cette restropective n’est digne d’aucun intérêt, elle a cependant le mérite de nous replonger quelques années en arrière, nous affligeant tristement l’évolution d’un groupe au parcours épineux. En quatre albums seulement, le trio anglais a réussi à devenir un véritable phénomène de mode. Pourtant en 1996, alors que les premiers symptomes du phénomène Placebo faisaient surface, personne n’était en mesure de se douter que le groupe allait doucement s’abandonner sur des chemins compomettants qui allaient pousser le groupe vers l’agonie. Infaillible, la rupture avec le public est plus ou moins immédiate, et défendre le groupe relève du supplice. Certes tout cela n’est pas très original, et à vrai dire il n’y a pas de soucis à se faire pour Placebo qui n’a jamais autant déclenché de passion et vendu de disques depuis ces débuts. Cette compilation sera sans aucun doute un succès commercial, qu’importe si on peut penser que ce disque est un peu prématuré, sa sortie avant les fêtes lui assure de belles retombées.

Pas de risques à prendre donc, Once More With Feeling nous sert les 17 singles de Placebo chronologiquement classés sans la moindre surprise. Et si cela est censé peindre l’histoire du groupe, un My Sweet Prince ou Lady Of the Flowers nous aurait certainement monté les larmes aux yeux. Certes ce n’est pas ici le but de cette compilation, puis cela aurait été une véritable affliction de réunir ces titres aux côtés des indigestes Special Needs et surtout Protège Moi qui frôle la tentation suicidaire. Heureusement on a déjà stoppé l’écoute de ce disque bien avant d’en arriver là. Les deux inédits I Do et Twenty Years sont anecdotiques, pour ne pas dire incapables de finir le disque sur une note d’espérance. L’ardeur n’est plus là, et le plaisir coupable d’écouter Placebo reste condensé autour des titres comme Teenage Angst, Nancy Boy, 36 Degrees, Pure Morning, Every You Every Me, etc…

Comme quoi tout n’est pas si gris dans ce tableau, et si la nostalgie est aussi importante que la désolation face à ce portrait d’un groupe pour le moins contreversé, Placebo reste incontournable. Mais pour beaucoup l’évolution musicale du trio ne prend plus aucun sens, et - pour rester courtois - le comportement de Brian Molko tourne à la mascarade ne procurant que l’envie de vomir.

Oui tout cela est un peu facile mais au final on ne sait quoi penser de Placebo. Il n’est peut être pas encore l’heure d’enterrer le groupe mais mon incapacité à les défendre est trop forte. Once more with Feeling m’a fait ressentir à quel point j’aime Placebo et à quel point je peux les détester. Tout cela n’aide pas pour trouver un quelconque intérêt à ce disque. Qu’importe après tout.
tracklisting
    1. 36 degrees
  • 2. Teenage angst
  • 3. Nancy boy
  • 4. Bruise pristine
  • 5. Pure morning
  • 6. You don't care about us
  • 7. Every you every me
  • 8. Without you I'm nothing
  • 9. Taste in men
  • 10. Slave to the wage
  • 11. Special K
  • 12. Black-eyed
  • 13. The bitter end
  • 14. This picture
  • 15. Special needs
  • 16. English summer rain
  • 17. Protége moi
  • 18. I do
  • 19. Twenty years
titres conseillés
    Teenage angst, Nancy boy, Pure morning, 36 degrees
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste