logo SOV

Scouting For Girls

The Light Between Us

Scouting For Girls - The Light Between Us
Chronique Album
Date de sortie : 03.09.2012
Label : Epic
15
Rédigé par Romain, le 19 septembre 2012
Bookmark and Share
En 2007, le tube de Scouting For Girls, She's So Lovely, inonda les ondes radiophoniques de tout le Royaume-Uni et au-delà. Ce raz de marée propulsa leur premier album éponyme au sommet des charts durant deux semaines. Il devint disque de platine et le groupe fut nominé dans trois catégories aux Brit Awards 2009.

Roy Stride (chant, clavier, guitare), Greg Churchouse (basse) et Peter Ellard (percussion), trois amis d’enfance, pensaient-ils que leur groupe Scouting For Girls atteindrait un tel succès dès la sortie du premier album ? Finalement, s'il est toujours préférable de bien démarrer, n’est-il pas plus difficile de durer ? Après un deuxième album, Everybody Wants To Be On TV, plus mitigé, qui se positionnera tout de même en seconde place des ventes dans leur pays d’origine, Scouting For Girls publient un troisième opus restant à la disponibilité de l’ouïe, mais montrant tout de même les limites créatives du trio londonien.

Peu de choses ont changé au sein de Scouting For Girls entre 2007 et 2012 : les thèmes de la « jeunesse », des « filles », et de l'« amour » sont récurrents dans leurs textes, auxquels s’ajoutent dans ce nouvel album la pluie et le beau temps (Six Degrees, Summertime In The City, In Never Rains In LA). Les compositions sont au final assez similaires (toujours aussi piano chamallow rock et alternative guimauve), tant et si bien que l'on croirait presque que Roy Stride chante la même chanson, encore et encore, depuis les débuts de sa formation.
Le premier single tiré de The Light Between Us, Summertime In The City, n’était probablement pas un choix judicieux pour promouvoir l’album. Ce titre très mitigé nous renvoie étrangement aux très populaires Rock DJ de Robbie Williams et Girls & Boys de Blur, à la différence près qu’il n’encourage aucunement à poursuivre l’écoute complète du disque. The Light Between Us, titre de l’album, est également celui d’une courte balade de piano bien naïve. Without You, Love How It Hurts, Somebody New et Make This One Last sont d’autant de chansons qui rendent la romance agaçante, tels les slows de nos bonnes vieilles boums.

S’il faut défendre cette œuvre, ce sera à l’aide du titre It Never Rains In LA, lequel parvient enfin à diffuser une mélodie écoutable et entraînante à travers les enceintes. Without You, première chanson de l’album, reste quant à elle supportable (de part son statut d'ouverture) tout comme le morceau Snakes And Ladders, aux sonorités proche de celles du groupe américain The Fray.

Classé à la dixième position dans les charts dès sa sortie, The Light Between Us dispose de bien peu d’arguments à faire valoir pour se révéler être un bon album. Coincés sur une formule ayant fait son petit effet à une époque, Scouting For Girls se sont englués dans un style musical d’ado-lover dont on se lasse très rapidement.
tracklisting
    01. Without You
  • 02. Summertime in the City
  • 03. Love How It Hurts
  • 04. Downtempo
  • 05. Snakes and Ladders
  • 06. Six Degrees
  • 07. Rains In L.A.
  • 08. Rocky Balboa
  • 09. Somebody New
  • 10. The Light Between Us
  • 11. Make This One Last
titres conseillés
    It Never Rains In LA - Without You - Snakes And Ladders
notes des lecteurs
Du même artiste