logo SOV

Adult Jazz

Earrings Off!

Adult Jazz - Earrings Off!
Chronique Album
Date de sortie : 20.05.2016
Label : Tri Angle Records
4
Rédigé par Amandine, le 9 juin 2016
Bookmark and Share
On aura surtout retenu de 2014 le premier album fracassant d'Eagulls et pourtant, Leeds aura aussi vu éclore une autre jeune pousse brillante ; Adult Jazz, restés quelque peu confidentiels, avaient réussi avec Gist Is, leur premier album, à proposer une œuvre arty conceptuelle des plus originales. La voix singulière de Harry Burgess, instrument à part entière, venait hanter chacune des pistes où les instruments étaient torturés à foison. Deux ans après, c'est avec un mini album de sept pistes, Earrings Off!, qu'ils reviennent nous bousculer.

Il ne faut parfois pas se fier à l'eau qui dort ; en effet, lorsque l'on avait découvert sur scène Adult Jazz, les chétifs jeunots aux pulls bariolés, un brin timides, ne laissaient pas présager une telle tempête en live. Auteurs d'un premier album aussi surprenant qu'époustouflant, les Anglais continuent leurs explorations conceptuelles autour de ce Earrings Off! : quatre titres et trois interludes autour du questionnement sur le genre et la masculinité.
Cet album, certes un peu court, permet tout de même de constater la transition engagée par le groupe, avec une tendance certaine à la dissonance et à une « électronisation ». Lorsque débute le titre éponyme, premier single sorti il y a quelques semaines, nous nous rendons compte que même si Adult Jazz s'essaient à de nouvelles choses, ils ont tout de même gardé leur goût pour la discordance et les mélodies bancales qui, assemblées, créent la beauté fragile que nous avions tant aimé sur Gist Is. La voix de Harry Burgess, véritable OVNI intrigant, est omniprésente. Les percussions, d'abord en suspens, finissent par éclater et là, tout s'accélère : le violoncelle répond au chant et l'apparente cacophonie crée ce son inimitable.

Ici, tout se construit petit à petit, à l'image de ce Ooh Ah Eh et son début gracieux a cappella. Encore plus que sur l'album précédent, les rythmiques tribales ne sont pas sans rappeler Animal Collective mais ici, tout est plus léché, moins pop et dansant.
Enfin, un focus sur les trois interludes qui ponctuent Earrings Off! permet de se rendre compte de l'intellectualisation de la musique d'Adult Jazz ; autour d'une voix et de sa distorsion, de cuivres ou de cordes dissonantes, le groupe démonte, triture et transforme les instruments pour les introduire dans leur réalité déglinguée.

Ce Earrings Off!, bien qu'un peu trop court, va un peu plus loin encore dans les expérimentations : les voix deviennent cordes et tout finit par se confondre dans une atmosphère moite, pesante et grinçante.
tracklisting
    01. Earrings Off !
  • 02. (Cry for Time Off)
  • 03. Eggshell
  • 04. (Cry for Coherence)
  • 05. Pumped Drom Above
  • 06. Ooh Ah Eh
  • 07. (Cry for home)
titres conseillés
    Earrings off !, Ooh Ah Eh
notes des lecteurs
Du même artiste