logo SOV

Flyte

The Loved Ones

Flyte - The Loved Ones
Chronique Album
Date de sortie : 23.08.2017
Label : Island Records
35
Rédigé par Yann Guillo, le 25 novembre 2017
Bookmark and Share
Mi-figue, mi-raisin. Ou comment passer à côté du chef d'œuvre. C'est qu'on est exigeant avec ceux qui savent faire naître les espoirs les plus fous.

Il faut dire que le temps de quelques morceaux, Flyte viennent caresser les étoiles les plus brillantes de la pop anglaise. Et s'imposer comme un digne héritier des Beatles, de Bowie ou de Blur. Rien de moins.
Le trio qui ouvre l'album est à tomber. Sur Faithless, les quatre londoniens déploient tout leur savoir-faire. Une suite d'accords classique d'une efficacité redoutable mais réservant intelligemment son lot de surprises. Des harmonies estampillées Liverpool 1967. Une production que n'aurait pas reniée un Tony Visconti des grands jours. Et un refrain à vous mettre des frissons. Pas mal pour une première.
Là où les petits gars de Flyte font fort, c'est qu'ils renouvellent l'exploit sur Victoria Falls, qui ajoute une touche légèrement 80ies à la palette sonore. Puis sur l'incroyable Cathy Come Home qui se paie le luxe d'évoquer à la fois Paul McCartney, Queen et les Beach Boys.

C'est par la suite que le bât blesse. Car après ce brelan d'as, les Flyte abattent une série de chansons moins étincelantes. Si Orphan Of The Storms maintient à peu près le niveau, le groupe de Londres tombe ensuite dans des travers qui font douter de sa capacité à endosser le costume de sauveur du rock de sa majesté. Excès de sucre dans les mélodies, influences eighties mal dosées... La recette, si elle reste écoutable, devient quelque peu indigeste. On pense aux Blossoms dans leurs moins bons moments. La qualité de la performance vocale et des arrangements maintiennent le bateau à flots mais peinent à enthousiasmer.

On aurait tort de se désintéresser. Car Flyte avaient gardé une carte maîtresse dans leur manche pour la fin. Spiral est une des chansons les plus réjouissantes venues de l'autre côté de la Manche cette année. En se laissant aller au psychédélisme épique, Flyte frappent dans le mille. Dans le même filon qu'un Foxygen ou qu'un MGMT qui préférerait le soleil aux recoins obscurs. Après ce plat de résistance, la délicieuse reprise d'Archie, Marry Me, vient clore l'album tout en délicatesse. Et démontre une fois encore, si besoin était, toute l'étendue du talent du quatuor pour les harmonies vocales complexes.

A force de marcher sur une ligne fine entre moments extatiques et anecdotiques, on finit tout de même par se demander de quel côté finira par tomber Flyte. L'avenir le dira. Et nous serons là pour écouter. Pour l'instant, profitons des meilleures chansons offertes par le groupe pour embellir nos journées.
tracklisting
    01. Faithless
  • 02. Victoria Falls
  • 03. Cathy Come Home
  • 04. Orphans Of The Storm
  • 05. Sliding Doors
  • 06. Little White Lies
  • 07. Annie And Alastair
  • 08. Echoes
  • 09. Spiral
  • 10. Archie, Marry Me
titres conseillés
    Faithless, Cathie Come Home, Spiral
notes des lecteurs