logo SOV

Poppy Ackroyd

Resolve

Poppy Ackroyd - Resolve
Chronique Album
Date de sortie : 02.02.2018
Label : One Little Indian
45
Rédigé par François Freundlich, le 25 janvier 2018
Bookmark and Share
La compositrice néo-classique Poppy Ackroyd, qui faisait notamment partie de The Hidden Orchestra dont elle illustrait les magnifiques pochettes, publie son quatrième album en cette période hivernale propice. Si ses premiers efforts consistaient à utiliser uniquement le piano et le violon en utilisant le maximum de leur possibilités, la musicienne de Brighton va cette fois plus loin avec de multiples arrangements à la clarinette, flûte, violoncelle ou au hang.

Ce disque instrumental s'inscrit dans la digne lignée de Nils Frahm, Max Richter ou Haushka, que Poppy Ackroyd a pu accompagner en tournée. Le piano y est cristallin, ses boucles aux échos retentissant s'emmêlent idéalement aux violons en apesanteur où les sonorités classiques se mêlent aux contemporaines. Le piano sert également pour la rythmique, l'anglaise prenant un malin plaisir à démanteler l'instrument pour connaître son fonctionnement et aller toujours plus loin dans la recherche de sonorités. Elle s'est notamment vu offrir un accès privilégié à une cinquantaine de claviers du 16ème au 19ème siècle stockés dans une collection d'Edimbourg où elle a fait ses études de musique. Elle en a sorti des timbres variés et des sonorités peu usuelles, comme le brossage des cordes et le tapotage des cadres. Ses influences vont de Debussy à Aphex Twin et nous n'en sommes même pas étonnés.

Un mystère vaporeux enveloppe chaque pièce qui semble évoluer très lentement mais perpétuellement. La complexité des pièces instrumentales appelle à faire courir son imagination et abandonner toute activité parallèle pour s'y plonger entièrement. Tout se mélange dans une collision des éléments, même si l'ensemble reste très clair et perceptible. L'album semble nous guider au travers d'un voyage semé d'embuches avec ses fuites en avants, ses pauses et ses apparitions mystiques. L'angoissant devient subitement enfantin, onirique et flottant. Nous sommes ramenés à une certaine animalité, une exploration de la nature : peut-être d'ailleurs qu'il s'agit du style musical que produiraient les renards des neiges ou les pandas roux si ils pouvaient s'exprimer avec des instruments.

On ne sait pas ce que Poppy Ackroyd entend dans sa tête pour surgir avec ce foisonnement d'idées mais l'ensemble se révèle impressionnant. La compositrice s'impose dans le cercle fermé des pianistes néo-classiques capables de nous emmener très loin dans leurs rêves féeriques.
tracklisting
    01. Paper
  • 02. Light
  • 03. The Calm Before
  • 04. Resolve
  • 05. Quail
  • 06. The Dream
  • 07. Time
  • 08. Luna
  • 09. Stems
  • 10. Trains
titres conseillés
    Time - The Calm Before - Light
notes des lecteurs