Live report : Eurockéennes - Belfort - 04.07.2019 - Sound Of Violence
logo SOV

Eurockéennes

Belfort, du 4 au 7 juillet 2019

Live-report rédigé par Eric le 14 juillet 2019

Bookmark and Share
jeudi 4
Pour cette 31ème édition qui marque donc les 30 ans des Eurockéennes, le festival conserve la formule sur quatre jours inaugurée l'an dernier.

Pas de nouveautés marquantes cette année si ce n'est l'arrivée du cashless désormais présent dans tous les grands festivals. A noter que la Greenroom, deuxième scène par sa taille, est comme en 2018 couverte.
Ce sont les locaux Bigger qui ont l'honneur d'ouvrir le bal avec leur pop redoutablement efficace qui commence à faire parler d'eux dans l'hexagone. Avec des "tubes" tels que Lucky Lucy ou Circus, les voilà armés pour séduire le public de la plage, assurément un set parfait pour lancer ces Eurockéennes.


Direction ensuite la Greenroom pour une autre formation française avec Salut C'est Cool. Le public est présent en masse et visiblement conquis d'avance, pour nous il en faudra un peu plus, l'humour second (3ème ?) degré du groupe nous laisse quelque peu perplexe.
Le concert suivant nous oblige à faire le choix en Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators sur la grande scène et Brutus, remplaçants de dernière minute après l'annulation de Sam Fender. La présence de Slash étant un petit événement, nous nous tournons vers la grande scène. Tout est parfait, les musiciens semblent être heureux de jouer ensemble mais il faut se rendre à l'évidence que ce "Rock FM" est bien trop propre et peu original pour nous convaincre.


Retour ensuite sous la Greenroom pour accueillir les américains d'Interpol. On profite alors de leurs compositions toujours aussi magnifiques malgré une présence sur scène toujours aussi fade. Comme souvent en festival, nous devons quitter rapidement la scène en direction de la Loggia pour l'OVNI du jour, le groupe mongole The HU.


Le style défini comme "heavy puissant façon stoner" tranche avec la présence de nombreux instruments traditionnels sur scène, mais pas de doutes, la recette fonctionne à merveille. Encore un groupe déniché grâce au talent du programmateur que l'on reverra à coup sûr à l'affiche de nombreux festivals en 2020, le buzz dont ils ont fait l'objet sur Youtube en est le premier indice.
Un rapide passage ensuite par la grande scène pour la tête d'affiche du jour, Suprême NTM. Public conquis d'avance, Kool Shen et Joey Starr n'auront aucun mal à enflammer le Malsaucy pour ce show de cette tournée d'adieux. Mais quand Starcrawler est annoncé sur la plage, le choix est vite fait de traverser la presqu’île une nouvelle fois.


Le combo de Los Angeles emmené par Arrow de Wilde, chanteuse déjà emblématique de ce jeune groupe, démarre pied au plancher avec un son bien "crade" pour ne pas dire négligé. Heureusement tout s'équilibre rapidement et on est pris par la prestation de cette jeune fille au physique squelettique et au look sanguinolant qui dérange quelque peu. La chanteuse donne tout et ce sera pour nous le concert de la journée.


La Loggia accueille ensuite un groupe très en vogue et attendu par beaucoup, les irlandais de Fontaines D.C. La prestation ne déçoit pas et le public s'est massé devant cette petite scène, une excellente manière donc de conclure notre journée.
artistes
    Bigger
    Salut C'est Cool
    Brutus
    Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators
    Sheck Wes
    Interpol
    The HU
    Suprême NTM
    Starcrawler
    Fontaines DC
    Roméo Elvis
    $uicideboy$
    The Chainsmokers
photos du festival