Live report : Dour Festival - Dour - 17.07.2008 - Sound Of Violence
logo SOV

Dour Festival

Dour, du 17 au 20 juillet 2008

Live-report rédigé par Brian le 28 juillet 2008

Bookmark and Share
Aujourd'hui, jeudi 17 juillet est un grand jour : nous célébrons l'ouverture du 20ème festival de Dour ! Un long chemin a été parcouru depuis la première édition en 1989. Pour rappel, le festival proposait alors une dizaine de groupes et s'était soldé avec une perte de 2 millions de francs belges… Mais aujourd'hui, Dour, c'est 200 groupes, 6 scènes, 140 000 festivaliers et un festival qui se classe parmi les plus gros d'Europe. Et C'est aussi le moins cher !
Ce qui caractérise ce festival, c'est la variété des genres (du métal à l'électronique) et le non « star system » (les têtes d'affiche se comptent sur les doigts de la main) laissant place à un large panel de nouveaux groupes. Au final, le festival de Dour reste très abordable à 110 euros le pass 4 jours, soit moins de 30€ la journée.

Ayant manqué la prestation de Foals à cause d'un retard dans les transports, nous commençons les hostilités avec Mystery Jets. Le groupe joue sous le chapiteau « Eastpack core », un nom qui en jette mais qui ne colle pas au groupe au style plutôt électro-pop du groupe. Finalement assez lent et plus new wave que pop, Mystery Jets n'attire que peu de monde en ce début de soirée. Peut-être le côté Beach Boys du 21ème siècle n'as pas convaincu, mais il faut dire que la performance d'aujourd'hui fait pâle figure en comparaison avec le single Young Love enregistré avec la charmante Laura Marling. Nous nous attendions à quelque chose de plus original…

Le temps de prendre un verre devant Dj Murdock et sa drum'n'bass qui nous réveille, nous nous dirigeons vers la scène principale « Last Arena » où joue The Hoosiers. Chaque membre du groupe arrive avec des grosses lettres en carton pâte qui composent le nom du groupe… on sent d’emblée qu'ils veulent que l'on se rappelle de leur show ! On remarque ici le souci du détail, notamment avec des écrans de robots tv molletonnés de fourrure ou les oiseaux empaillés attachés aux différents micros (le résultat étant soit dit en passant quand même un peu léger). Le spectacle visuel est aussi lié aux membres du groupe eux-mêmes, du claviériste qui se prend pour Spiderman aux autres Supermans aux maracas. Le groupe sait remplir une scène et nous offre un très bon show, avec en tête de liste le tube Worried About Ray que le public semble parfaitement connaître et bien sûr Goodbye Mr. A entamé sous la pluie battante.

Notre prochain concert se déroule aussi sur la Last Arena. Goldfrapp arrive avec plus d'un quart d'heure de retard mais le jeu en vaut la chandelle : dans un décor sublime, la chanteuse Alison apparaît tout de blanc vêtue… et visiblement, les photographes étaient prévenus, car pas moins d’une quarantaine se pressent devant la scène !. Les quatre premiers titres tirés de l'album Seventh Tree sont assez calmes et l’ambiance peine à nous captiver. Il faut dire que la pluie qui continue de tomber n'aide pas le groupe, plus habitué aux salles plus intimistes et chaleureuses. Au final, Goldfrapp n'attire pas grand monde, peut-être en aurait-il été autrement au sec sous un chapiteau...

La soirée s'achève pour nous avec un groupe français, Birdy Nam Nam, qui met tellement le feu qu'il en cesse de pleuvoir. Un set très club qui fait bouger toute la foule. Parmi les meilleurs moments, la chanson Abesses bien sûr, qui utilise toutes les lumières : un vrai festival de couleurs !

De quoi achever sur une bonne note une journée bien remplie : on m'avait prévenu que le Festival de Dour était épuisant, mais je ne l’imaginais pas à ce point !
artistes
    The Toasters
    Elvis Ghettoblaster
    Brian Jonestown Massacre
    Bikinians
    Two-Star Hotel
    General Mindy
    Kofeee
    Steak Number Eight
    Neon Neon
    Austin Lace
    The Teenagers
    Burning Heads
    Eli 'Paperboy' Reed & The True Loves
    Foals
    Compuphonic
    Mystery Jets
    The Hoosiers
    Murdock
    Dub Trio
    Moonbootica
    The Whitest Boy Alive
    Ez3kiel
    High Contrast & MC Wrec
    Matt Walsh
    Goldfrapp
    D.I.M.
    Zombie Nation
    Modeselektor
    Dj Friction
    Hocus Pocus
    Birdy Nam Nam
    Tiga
    Ellen Alien
    Pendulum
    Alter Ego
    Brodinski
    Shy FX & Mc RD
    Ivan Smagghe
    The Glimmers
    Sub Focus
    Birdy HardERS