logo SOV

Ipso Facto

Six And Three Quarters

Ipso Facto - Six And Three Quarters
Chronique Single/EP
Date de sortie : 20.10.2008
Label :Mute
25
Rédigé par Hybu, le 26 novembre 2008
Bookmark and Share
Pour ceux qui ne l'auraient pas encore remarqué, l'une des grosses tendances de l'année 2008 fût le revival psyché. Certes, il s'exprime sans doute plus du côté de chez l'Oncle Sam, mais la perfide Albion avec notamment les Last Shadow Puppets n'y est pas non plus étrangère. Le quartet féminin Ipso Facto, qui a d'ailleurs ouvert sur la tournée du projet de Turner/Kane, s'inscrit lui aussi dans cette mouvance avec son nouveau single Six & Three Quarters.

L'introduction du morceau titre s'ouvre sur un superbe riff d'orgue très 1966 voguant, comme chez leur faux-frères des Horrors, dans les méandres des obscurs groupes Garage des compilations nuggets (? And The Mysterians...) ou au choix, dans les délires de clavecin baroque du Golden Brown des Stranglers... Mais quelques secondes plus tard, les arrangements de cordes immergent un refrain peu convaincant d'influences cinématographiques. Malheureusement, plutôt que de mettre en valeur la puissance potentielle de la composition, ces nappes noient le morceau de couches vaines et envahissantes.
On croirait presque que les violons poussent comme du chiendent, car Circle Of Fifths est aussi grignoté par ces arrangements épuisants, heureusement plus discrètement.

Toute la force d'Ipso Facto, dans le single Harmonise par exemple, résidait dans cette ambiance obscure et monochrome portée par un orgue directement sorti d'un film d'épouvante. En voulant élargir leur palette chromatique, le groupe fait le pari du remake à l'américaine... mais on préfère presque toujours le bon vieux classique noir et blanc des années 50.
notes des lecteurs
Du même artiste