logo SOV

HONESTY

WHERE R U EP

HONESTY - WHERE R U EP
Chronique Single/EP
Date de sortie : 24.11.2023
Label :Partisan Records
35
Rédigé par Franck Narquin, le 22 novembre 2023
Bookmark and Share
Dernière signature en date de Partisan Records, label ne comptant à son actif qu'une trentaine d'artistes mais parmi lesquels des poids lourds comme IDLES, Fontaines D.C. ou PJ Harvey, HONESTY est le nouveau projet de George Mitchell, ex-frontman d'Eagulls, combo post-punk sous haute influence Joy Division et The Cure. Matt Peel, Josh Lewis et Imi Holmes complètent le line-up de ce quatuor de Leeds qui s'est imposé comme seule ligne directrice le fait de n'en avoir aucune et de se laisser porter là où l'inspiration les mène, sans se soucier du genre, de la réception critique ou publique ou de toute autre considération extra-musicale. George Mitchell pensait en avoir terminé avec la musique après la séparation de son ancien groupe, HONESTY ne doit donc son existence qu'au hasard des rencontres et dispose à la fois de la sagesse des vétérans et de la fougue des jeunes groupes ne se fixant aucune barrière.

Sur les cinq titres de WHERE R U vous trouverez des traces de new wave, de shoegaze, de musique électronique, d'ambient, de UK bass, de garage, de hip-hop et de trip-hop. Il nous est ainsi bien difficile de définir le style du groupe, sa musique étant à la fois sombre et désespérée et portée par une énergie franche et galvanisante. Chaque morceau dispose d'un univers et d'une identité propre, ce qui pourra d'ailleurs en déstabiliser certains, mais n'étant pas des perdreaux de l'année, HONESTY n'envisagent pas ce premier EP comme une carte de visite prête à séduire maisons de disques, tourneurs et futur public mais plutôt comme une porte d'entrée dans leur monde sans frontière ni cloison.

Sur un premier EP, les influences sont souvent très lisibles et pas toujours bien assimilées. Ici elles ont beau être extrêmement nombreuses vu le nombre de genres musicaux empruntés, elles sont totalement digérées et exploitées de manière pertinente. Il en va de même pour l'artwork, habillé d'un élégant noir et blanc, très beau et maitrisé, qui emprunte son vocabulaire au graphisme helvétique, aux surréalistes et à la cold-wave. HONESTY est incontestablement un groupe érudit et intelligent qui connaît ses classiques et les réinterprète avec malice et originalité. C'est à la fois sa force et sa faiblesse car si tout est exécuté avec brio, tout semble trop pensé, cadré et manque un peu de sortie de route, d'accidents heureux.

NIGHTWORLD, titre d'ouverture mariant instrumentation électronique, beats jungle et voix new wave, nous laissait entrevoir un EP flamboyant un pied dans le passé, l'autre dans le présent. On s'est peut-être trop emballé car loin d'être mauvaise, la suite est juste un peu trop sage. MR SPEAKER, deuxième belle réussite du projet, intègre à une musique électro pointilliste à la Four Tet, des beats trip-hop et un flow hip-hop old school à la Roots Manuva. U&I suit à peu près la même recette mais intègre cette fois une voix féminine légèrement vocodée pour un résultat qu'on peut qualifier de trip-pop. TUNE IN TUNE OUT vient calmer (alourdir ?) l'ambiance en s'essayant sans grand succès à l'ambient avec un chant lancinant très new wave. Ambiance que peine à réchauffer SEAMS qui s'aventure timidement dans le shoegaze et peine à se renouveler tout au long de ses six longues minutes.

WHERE R U, loin d'être un mauvais EP, part de tellement haut avec la merveille NIGHTWORLD et l'excellent MR SPEAKER qu'il ne fait ensuite que décevoir, les autres morceaux étant à chaque fois un cran en dessous du précèdent tant d'un point de vue de leur composition que des idées nouvelles qu'ils proposent et de leur originalité. HONESTY sont-ils un groupe quelconque ayant sorti par hasard deux excellents morceaux ou un groupe brillant qui s'est perdu sur quelques pistes d'un EP à force de vouloir aller dans trop de directions ? Vu la qualité globale du projet nous penchons nettement pour la deuxième solution et obtiendrons probablement notre réponse en 2024 avec la sortie de leur attendu premier album.
tracklisting
    01. NIGHTWORLD
  • 02. MR. SPEAKER
  • 03. U&I
  • 04. TUNE IN TUNE OUT
  • 05. SEAMS
titres conseillés
    NIGHTWORKD - MR SPEAKER
notes des lecteurs