chronique album

Wired Together

Date de sortie : 19.09.2011
Label : Southern Fried Records
***
Bookmark and Share

Sans nouvelles depuis trois ans, The Whip ont pris le temps de peaufiner leur second album, entre des live et DJ sets un peu partout en Europe. Wired Together marque le retour d'un groupe à l'electro pop endiablé, qui s'est assagi et perd l'ambiance oppressante qui sublimait X Marks Destination.

L'album débute sur un titre immédiat et conventionnel, quand leur précédent effort propulsait l'auditeur sur un Trash qui prenait le temps de poser les bases d'un electro incisif. Loin d'être raté, Keep Or Delete prend davantage des airs de Kasabian que de Fischerspooner, préfigurant la tournure qu'ont emprunté The Whip sur ce Wired Together.
Tout aussi pop dans l'âme, Secret Weapon expose ensuite un refrain entraînant qui en fera danser plus d'un. Ce n'est qu'à partir de Shake que l'on retrouve le groupe là où il nous avait laissé. Sombre, intense, agressive, la composition nous embarque sur une house qui vient graduellement mettre en place les instruments, lui conférant une atmosphère étouffante plus que bienvenue et un refrain qui dévoile peu à peu ses attraits.

Ce n'est que par touches sporadiques que The Whip nous émerveilleront, que ce soit sur les refrains fédérateurs de Intensity, l'incendiaire Metal Law avant l'accalmie Master Of Ceremonies, et une bonne partie des arrangements hélas moins mis en avant que sur X Marks Destination.
Tout au long du disque, on a ainsi cette sensation d'un groupe le cul entre deux chaises, qui aurait dû davantage privilégier les instruments plutôt que le chant, sympathique mais relativement monocorde, de Bruce Carter.

Wired Together n'a ainsi certes pas l'aura de X Marks Destination, mais il offre une évolution musicale intéressante pour un groupe que l'on aurait plutôt imaginé se concentrer davantage sur l'électronique pour ce second effort. Espérons que The Whip prennent cette voie sur leur prochain album, bouclant la boucle sur des boucles de synthé plus percutantes que ce synth-rock quelque peu classique dans son genre.

Johan, 1er septembre 2011

tracklist
  1. Keep or Delete
  2. Secret Weapon
  3. Shake
  4. Movement
  5. Intensity
  6. Riot
  7. Metal Law
  8. Master of Ceremonies
  9. Best Friend
  10. Slow Down
  11. Hit It
titres conseillés
Metal Law, Shake, Best Friend, Riot
notes des lecteurs
notes des rédacteurs

à lire aussi sur SOV
interview
The Whip
Interview

18.05.2008
single
The Whip
Frustration

08.02.2006
single
The Whip
Movement

18.03.2012
single
The Whip
Divebomb

14.06.2007