logo SOV

Idlewild

Scottish Fiction : Best of 1997 - 2007

Idlewild - Scottish Fiction : Best of 1997 - 2007
Chronique Album
Date de sortie : 01.10.2007
Label : Parlophone/Capitol
4
Rédigé par Jimprofit, le 11 octobre 2007
Bookmark and Share
Idlewild est décidément un groupe atypique. Bien que la formation n’ait qu’une douzaine d’années d’existence et que, en conséquence, la compilation Scottish Fiction (The Best Of 1997-2007) retrace peu ou prou la totalité de leurs états de service musicaux, on a véritablement l’impression que cela fait bien plus longtemps qu’Idlewild sévit dans le paysage du rock indépendant britannique, voire que le groupe en a toujours fait partie. Et la représentation erronée que l’on a des écossais a une connotation à la fois négative, puisqu’on peut considérer Idlewild comme un vieux groupe et positive dans la mesure où elle prouve qu’à nos yeux, il occupe, inconsciemment, une place à part, faisant partie des références incontournables.

Ainsi, passer en revue les singles et autres morceaux phares de leur carrière ne peut que nous faire osciller dans les mêmes contraste et paradoxe. On passe sans transition des brillants et cultissimes These Wooden ideas et Roseability au plus controversé et passablement douteux Love Steals Us From Loneliness. Alors que d’ordinaire une formation qui ne laisse pas indifférente suscite soit vénération soit dégoût auprès de l’auditeur, Idlewild se distingue en faisant naître ces deux sentiments à la fois, car il s’agit d’un groupe que l’on aime et haït en même temps, un peu à l’image des relations que l’on peut nouer avec autrui dans la vie réelle.

En effet, ces sentiments antagonistes sont bien présents tout au long de la compilation où l’on saute du poussif et peu subtil I Understand It à l’inspiré et enlevé Little Discourage. Aucun des morceaux d’Idlewild n’est moyen, depuis les perles que l’on retrouve avec un bonheur indicible, à l’instar de I’m A Message jusqu’à ceux, de facture médiocre mais à l’écoute desquels on ne boude pas notre plaisir, comme El Capitan.

A la fois indémodable et terriblement humain, entier et authentique, Idlewild nous a proposé, durant les dix années écoulées, un parcours jalonné d’éclairs de génie et d’erreurs, ayant su récemment redresser le cap après une chute progressive dans les abysses de la pop sirupeuse , le punk hardcore sans concessions des origines devenant de plus en plus commercial au fil du temps, dans le cadre d’une évolution peut-être encore plus rapide que chez la plupart des groupes de rock sujets à ce mal. Une nouvelle démonstration qu’Idlewild est le groupe de tous les excès, qui brûle toutes les étapes et parfois ses propres ailes, en prenant tous les risques.
tracklisting
    01. You Held The World In Your Arms
  • 02. No Emotion
  • 03. Roseability
  • 04. When I Argue I See Shapes
  • 05. Love Steals Us From Loneliness
  • 06. American English
  • 07. These Wooden Ideas
  • 08. El Capitan
  • 09. A Modern Way Of Letting Go
  • 10. Let Me Sleep (Next To The Mirror)
  • 11. I'm A Message
  • 12. In Remote Part / Scottish Fiction
  • 13. I Understand It
  • 14. Little Discourage
  • 15. As If I Hadn't Slept
  • 16. Live In A Hiding Place
  • 17. Make Another World
notes des lecteurs
Du même artiste