logo SOV

White Lies

To Lose My Life

White Lies - To Lose My Life
Chronique Album
Date de sortie : 19.01.2009
Label : Fiction Records
4
Rédigé par Fab, le 21 janvier 2009
Bookmark and Share
Si l'on n'oserait pas à proprement parler d'un véritable miracle, le terme de métamorphose ne serait pas de trop pour qualifier l'ascension vécue par Harry McVeigh, Charles Cave et Jack Brown, alias White Lies, depuis la dissolution de Fear Of Flying il y a maintenant plus d'un année. Rapidement signés par Fiction Records avant de publier un premier single, Unfinished Business, épuisé en l'espace de quelques jours seulement, les trois anglais s'apprêtent désormais à passer la vitesse supérieure un premier album légitimement présenté comme l'une des premières réussites de 2009.

A peine sortis de l'adolescence, White Lies semblent avoir compilé sur ce premier effort leurs plus sombres pensées, puisant dans les thèmes de la perte et de la mort l'inspiration pour la majorité de leurs compositions. En adjoignant à leurs mélodies des claviers très 80s, ceux-ci trouvent ainsi leur place au sein du revival new wave que The Bravery, Interpol ou encore Editors ne cessent de raviver depuis le début de la décennie, les rapprochements avec des artistes tels que Joy Division ou New Order pour l'atmosphère ou Echo & The Bunnymen et Tears For Fears pour les mélodies étant plus qu'évidentes tant dans le fond que dans la forme. Mais malgré le sentiment de « déjà entendu » accompagnant le disque de la première à la dernière note, la qualité des compositions et des arrangements, tout comme le chant distinctif de Harry McVeigh permettent de faire la différence avec beaucoup de leurs contemporains.

A l'image des très convaincants singles Death ou Unfinished Business, la durée de la majorité des titres rassemblés sur l'album atteint sans difficultés les quatre ou cinq minutes, un format peu conventionnel offrant ainsi la possibilité au groupe de pouvoir développer ses mélodies sans précipitation. Ce sont ces mêmes singles que l'on retiendra au palmarès des compositions les plus simples d'accès de To Lose My Life, mais une écouté approfondie et plus poussée de l'ensemble de l'album est nécessaire pour apprécier comme il se doit l'œuvre dans son ensemble. On pense notamment au mélancolique From The Stars, parfaitement enrichi par un orchestre de cordes, tout comme The Price Of Love pour lesquels les arrangements prennent toute leur importance.

Trop « pompiers » pour certains tandis que d’autres ne voient en eux qu’une inutile réponse britannique à The Killers, White Lies confirment pourtant bel et bien leur talent sur un album qui ne manquera pas de marquer de son empreinte ce début d’année.
tracklisting
    1. Death
  • 2. To Lose My Life
  • 3. A Place To Hide
  • 4. Fifty On Our Foreheads
  • 5. Unfinished Business
  • 6. E.S.T.
  • 7. From The Stars
  • 8. Farewell To The Fairground
  • 9. Nothing To Give
  • 10. The Price Of Love
titres conseillés
    Death - From The Stars - The Price Of Love
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste