logo SOV

Alberta Cross

Songs Of Patience

Alberta Cross - Songs Of Patience
Chronique Album
Date de sortie : 03.09.2012
Label : ATO/PIAS France
3
Rédigé par Amandine, le 12 septembre 2012
Bookmark and Share
Trois ans après Broken Side Of Time mais surtout après des tournées marathon les ayant emmenés aux quatre coins du monde, Alberta Cross reviennent avec un nouvel album, Songs Of Patience, afin de nous convaincre que leur folk pop est toujours aussi bien pensée et convaincante.

Ericson Stakee et Terry Wolfers, aka Alberta Cross, n’ont jamais voulu choisir entre l’Angleterre et les Etats-Unis, autant pour leur domiciliation que pour leurs influences musicales ; jusqu’ici, cela leur avait plutôt été bénéfique mais aujourd’hui, cette valse incessante semble être l’un des soucis de ce Songs Of Patience. Il faut dire que ce deuxième opus a été engendré dans la douleur puisqu’il leur aura fallu pas moins de cinq producteurs pour le finaliser. Débuté à Los Angeles avec une formation augmentée à cinq membres permanents au lieu de deux, le lieu a rapidement pris l’ascendant sur l’inspiration de Stakee : enivré par un succès naissant et un compte en banque un peu plus conséquent qu’il n’avait pu l’être auparavant, les fêtes et autres soirées sont devenues monnaie courante jusqu’à ce que notre Suédois au chapeau se retrouve sans le sou. Retour à la case départ et direction sa Suède natale pour reprendre ses esprits. Le quintet redevient alors duo, se pose à Brooklyn pour enfin terminer l’ouvrage jusqu’alors inachevé.

Tout commence ici avec le magnifique Magnolia ; on retrouve la voix si caractéristique de Stakee, la formule catchy, un brin lyrique et on se dit qu’Alberta Cross est capable de livrer une pop classieuse que peu de groupes peuvent se targuer de réussir. Même si le rendu est parfois emphatique (Lay Down), comme chez Mercury Rev, le résultat n’en demeure pas moins éloquent. Il est indéniable que certaines influences se font un peu trop sentir dès les premiers titres (notamment le rappel The Verve période psyché sur Crate Of Gold) mais nous nous laissons néanmoins bercer par les violons, les guitares, et cette voix angélique.
Seulement, nous nous heurtons rapidement à un problème de taille : une formule a beau être efficace, il ne faut pas foncer tête baissée en la reproduisant ad vitam aeternam et c’est malheureusement ce que l’on peut constater dans ce Songs Of Patience. Face aux lives intenses qu’on leur connaît, nous assistons ici à un travail bien fait mais quelque peu redondant, manquant de créativité et, surtout, de prise de risques. Beaucoup de morceaux, un brin gentillets, se ressemblent beaucoup trop et même si l’album n’en paraît que plus cohérent, on aurait préféré une diversité plus accrue.
Heureusement, Bonfires, sur la vieille recette acoustique du guitare/piano/voix, est là pour clôturer ce Songs Of Patience sans artifices, avec le talent pur que l’on connaissait déjà à Alberta Cross.

Un album en dents de scie, réussi sans être transcendant : il faudra au duo en livrer un peu plus prochainement pour ne pas risquer de perdre une partie de leur public originel !
tracklisting
    01. Magnolia
  • 02. Crate Of Gold
  • 03. Lay Down
  • 04. Come On Maker
  • 05. Wasteland
  • 06. Ophelia On My Mind
  • 07. I Believe In Everything
  • 08. Money For The Weekend (Pocket Full Of Shame)
  • 09. Life Without Warning
  • 10. Bonfires
titres conseillés
    Magnolia, Bonfires
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste