logo SOV

Miles Kane

Don't Forget Who You Are

Miles Kane - Don't Forget Who You Are
Chronique Album
Date de sortie : 03.06.2013
Label : Columbia Records
4
Rédigé par Claire, le 3 juin 2013
Bookmark and Share
Miles Kane est en train de créer sa légende. Si Colour Of The trap l'avait posé en jeune loup mod, Don't Forget Who You Are qui sort ce lundi, l'installe sur le trône vacant de symbole rock britannique en chelsea boots, costard sixties et attitude de branleur. De là à en faire le fils spirituel de Liam Gallagher, il n'y a qu'un pas que Miles Kane se refuse à franchir, déclaration inspirée au NME comme étendard.

Give Up, premier single à base de guitares hurlantes, de lyrics appuyés et d'une section rythmique carrée avait mis les points sur les i même si une partie des fans avaient surtout mis en avant la nouvelle coupe de cheveux de l'anglais. Car, c'est en partie ça aussi le nouvel album de Miles Kane : du rock pour adolescentes qui se seraient trouvé un poster-boy à adorer, qui veut s'entendre chanter Come Closer par un anglais stylé, propre sur lui et rebelle-mais pas trop.
L'éponyme Don't Forget accompagné d'un clip en forme d'hymne à la working-class et les paroles « Même si nous n'avons pas la parole et avons perdu le souffle, nous ne laisserons pas nos inquiétudes dicter qui nous sommes » inscrit l'anglais dans la tradition des gars de la classe ouvrière devenus rois de la culture britannique. Mais le titre fait aussi référence au mouvement mod dont Miles Kane se revendique. Refrain simple mais efficace à base de choeurs qui fait déjà de ce titre un hymne en live.

Miles Kane, c'est un concentré de Weller, Lennon, Bolan et les Who. You're Gonna Get It, antépénultième chanson de l'album, a d'ailleurs été écrite avec le modfather qui s'est fendu d'une apparition sur scène avec lui. Beaucoup plus rock que Colour Of The Trap, cet album contient une majorité de titres rentre-dedans : Better Than That, Taking Over exemple-type de la chanson Kanesienne au refrain fédérateur, Tonight et son côté garage ou encore Bombshells très fortement inspiré du jeu de gratte de Pete Townsend.
On y trouve aussi deux ballades : Out Of Control qui rappellera le Love de Lennon et Fire In My Heart où on croirait presque entendre Alex Turner au chant. L'album se clôt sur l'électrique Darkness In Our Hearts. C'est d'ailleurs à cause de ce mélange des genres, entre riffs énervés et ballades pour filles, que le gars de Liverpool accuse aussi la critique. En s'affichant ouvertement comme le lad des années 2010, sa fanbase masculine lui reproche maintenant son attitude duelle : rock star ou pop star ?

Sans ambiguïté, Miles Kane a abandonné le côté éthéré de la production de Colour Of The Trap pour mettre toutes ses tripes rock et mod dans ce nouvel album. Suivi par une horde de groupies en devenir, adoré et détesté, louangé et conspué, Miles Kane est surtout en passe de devenir l'acteur indispensable du paysage musical britannique.
tracklisting
    01. Taking Over
  • 02. Don't Forget Who You Are
  • 03. Better Than That
  • 04. Out Of Control
  • 05. Bombshells
  • 06. Tonight
  • 07. What Condition Am I In
  • 08. Fire In My Heart
  • 09. You're Gonna Get It
  • 10. Give Up
  • 11. Darkness In Our Hearts
titres conseillés
    Bombshells, Give Up, Darkness In Our Hearts
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste