logo SOV

Wild Beasts

Present Tense

Wild Beasts - Present Tense
Chronique Album
Date de sortie : 24.02.2014
Label : Domino Records
4
Rédigé par Amandine, le 20 février 2014
Bookmark and Share
De la beauté et la grâce, Wild Beasts avaient jusqu'alors réussi à en tirer la quintessence. Refusant en bloc de tomber dans les clichés de la pop qu'ils chérissent pourtant, les Anglais jouaient de leur différence pour proposer des albums étourdissants. De la fougue baroque portée à son paroxysme sur le sublime Two Dancers à l'ambiance feutrée de Smother, l'annonce du quatrième album il y a quelques mois réaffutait alors notre impatience.

C'est avec Wanderlust que nous découvrions Present Tense ; son entrée sur une batterie arythmique nous indiquait alors la température. La tension martiale de l'orchestration relevée par le falsetto désormais si caractéristique de Hayden Thorpe (qui semble désormais maîtriser l'intégralité des capacités vocales dont il dispose) nous susurrant « Don't confuse me with someone who gives a fuck », nous imposait l'évidence : Wild Beasts sont plus que jamais magnifiques de sobriété et de nuances.
Marquant la dualité du falsetto de Thorpe et du baryton de Fleming, Present Tense joue à la balançoire entre les deux chanteurs, créant un équilibre parfait entre la voix cristalline de l'un et la profondeur de l'autre. L'arrivée à la production de Lexxx (producteur, entre autres, de Björk) est palpable : la prégnance de l'électro se retrouve de bout en bout des onze titres ; sachant rester discrète à certains moments et magnifier l'orchestration (Mecca), elle prend parfois trop d'espace et couplée aux claviers, elle étouffe des pistes comme A Simple Beautiful Truth.

Ce virage synthétique est à la fois la force et la faiblesse de ce Present Tense. En effet, s'il permet d'ajouter un grain de beauté à la musique voluptueuse de Wild Beasts, il crée parfois quelques longueurs, à l'image de New Life. Cependant, même s'il étonne à sa première écoute, cet album réjouit dès lors qu'on s'y attarde un peu plus : des percussions pêchues aux instants de pure pop en passant par le lyrisme imparable de Hayden Thorpe (Mecca), nous retrouvons les ingrédients qui, déjà ces dernières années, nous avaient chamboulés.

Present Tense est avant tout un disque basé sur l'ambivalence : celle des deux chanteurs d'un côté, mais aussi celle de la pop et de la musique électronique, vacillant sans jamais choisir ou faiblir. Malgré quelques longueurs, Wild Beasts réitèrent l'exploit de livrer un album majestueux et s'inscrivent au panthéon des grands groupes lyriques version 2.0.
tracklisting
    01. Wanderlust
  • 02. Nature Boy
  • 03. Mecca
  • 04. Sweet Spot
  • 05. Daughters
  • 06. Pregnant Pause
  • 07. A Simple Beautiful Truth
  • 08. A Dog's Life
  • 09. Past Perfect
  • 10. New Life
  • 11. Palace
titres conseillés
    Wanderlust, Mecca
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste