logo SOV

Wild Beasts

Smother

Wild Beasts - Smother
Chronique Album
Date de sortie : 09.05.2011
Label : Domino Records
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 9 mai 2011
Bookmark and Share
Le plus baroque des quatuors pop nous livre son nouvel album. L’air de leur campagne de Kendal et l’énergie qu’ils ont emmagasiné en tournée permettent à ces gros bosseurs de sortir un troisième album en à peine quatre ans.

Cette productivité est plutôt rare de nos jours, mais si Wild Beasts avaient parfaitement réussi à faire évoluer leur style pour leur deuxième album, Smother est davantage dans la continuité du précédent. Ce disque sans rupture recèle des mélodies toujours aussi belles qui portent la voix très particulière de Hayden Norman Thorpe. Une particularité désormais complètement assumée et maitrisée, qui marque un style élégant et fragile sans trop en faire.
Smother est une jolie collection de chansons, sans fil rouge ou axe artistique particulier au contraire de Two Dancers qui avait été construit autour d’une histoire et d’une évolution. L’ambiance se veut ici douce et presque aquatique. Cela n’empêche les chansons d’être très enlevés, après tout le groupe se veut farouchement pop. Tous les éléments musicaux sont de la partie pour relever les rythmes : des batteries et boites à rythmes naturellement, mais également le piano ou la voix de falsetto. A l'évidence, sur ces morceaux doux et enlevés, le groupe excelle.
Wild Beasts ont fait le choix de rapprocher ici des titres pop et expérimentaux. S’invitent ainsi sur ce disque quelques pièces étranges, plus dépouillées comme Deeper, Albatross ou Burning. Sur ces titres, les mélodies se raréfient (« to smother » veut dire suffoquer), les rythmes s’assèchent, l’ambiance se glace, avant de reprendre son pas plaisant et feutré sur les morceaux suivants. A la croisée de ces deux univers, l'album se conclut par un End Come Too Soon, une fin venue trop tôt, mais à l'issue tout de même de sept minutes et trente secondes mêlant enfin ambiance pop et expérimentale.

Peut-être le signe avant coureur d’un quatrième album plus surprenant encore...
tracklisting
    01. Lion's Share
  • 02. Bed Of Nails
  • 03. Deeper
  • 04. Loop The Loop
  • 05. Plaything
  • 06. Invisble
  • 07. Albatross
  • 08. Reach A Bit Further
  • 09. Burning
  • 10. End Come Too Soon
titres conseillés
    Lion's Share - Bed Of Nails - Loop The Loop - End Come Too Soon
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste