logo SOV

Cloud Boat

Model Of You

Cloud Boat - Model Of You
Chronique Album
Date de sortie : 07.07.2014
Label : Apollo Records/R&S Records
3
Rédigé par Maxime Canneva, le 28 juin 2014
Bookmark and Share
Un peu trop conceptuel pour faire partie de la bande originale d'un film de Wes Anderson, pas assez pour intégrer celle d'un Lost In Translation, ce qui est en tout cas certain c'est que le duo londonien Cloud Boat a à cœur de produire des sonorités célestes et voluptueuses. Les mauvaises langues prendront plaisir à dire que cela rime avec « ennuyeuses », et même s'il serait illégitime de les réduire à ce qualificatif, on ne pourrait malheureusement pas leur donner complètement tort face à cette affirmation.

On avait en effet laissé le navire Cloud Boat il y a un tout petit peu plus d'un an dans le sillage de son premier album, avec un certain goût d'inachevé dans la bouche. Alors présentés comme les frères spirituels de James Blake, sans pour autant que la parenté soit évidente à l'écoute, on attendait que les jeunes mousses transforment l'essai et nous reviennent en véritables corsaires.
Et d'ailleurs, pour trouver une filiation un peu plus explicite, il s'agira non pas de traverser la Manche, mais plutôt le Rhin pour aller trouver les (excellentissimes et malheureusement fraîchement séparés) The Whitest Boy Alive. Car en matière de musique aseptisée, les allemands étaient passés en l'espace de deux albums, maître incontestés en la matière.

Chez nos Londoniens, l'ensemble est plus fourni, mais toujours bien pesé et dégageant une atmosphère à la fois chaleureuse et réconfortante. Leur dernier single Carmine en est d'ailleurs la parfaite illustration. Jouant sur des alternances plus pop (le très bon Hideaway) ou parfois plus graves et torturées (Portraits Of Eyes), de nombreux territoires se retrouvent au final explorés au travers de ce Model Of You.
L'accalmie laisse place un temps à une fougue mise en exergue avec le duo Aurelia et Thoughts In Mine qui bien que ravivant un intérêt qui s'étiole au fur et à mesure de l'album, ne suffit néanmoins pas à capter durablement l'attention de l'auditeur.

Au final, même si la palette de styles exploités se révèle relativement vaste, le même constat que l'année dernière revient : difficile de retirer un élément réellement marquant de cet album qui, à parfois trop chercher l'épuration, se perd dans le brouillard. Espérons que le navire arrivera à tirer sonner la corne de brume afin de retrouver son chemin et d'arriver à condenser tout ce qu'il a de bon pour la sortie de son troisième album.
tracklisting
    01. Prelude
  • 02. Hideaway
  • 03. Carmine
  • 04. Portraits Of Eyes
  • 05. Bricks Are For
  • 06. The Glow
  • 07. Golden Lights
  • 08. Aurelia
  • 09. Thoughts In Mine
  • 10. Told You
  • 11. All Of My Years
  • 12. Hallow
titres conseillés
    Hideaway, Carmine
notes des lecteurs
Du même artiste