logo SOV

Temples

Volcano

Temples - Volcano
Chronique Album
Date de sortie : 03.03.2017
Label : Heavenly Recordings
45
Rédigé par Johan, le 2 mars 2017
Bookmark and Share
Suivant le sillon de Tame Impala, Temples régurgitent deux années passées de psych pop dont se sont appropriés de nombreux groupes, nous offrant un demi-frère à Currents, pop et accessible mais blindé d'arrangements complexes, qui se croisent, se heurtent, fusionnent dans un gloubi boulga miraculeusement jamais écœurant. Mieux, une fois les cinquante minutes de Volcano terminées, on ne peut s'empêcher de presser de nouveau play.

Plus débraillé et épique mais tout aussi méticuleux que Sun Structures, Volcano s'aventure ainsi plus encore du côté de la psych pop. L'album ouvre sur Certainty, single effervescent qui contient une des « synth-mélodies » les plus effrénées de la formation anglaise et un refrain des plus Tame Impala-esque, tandis que des pistes comme All Join In, In My Pocket et Strange Or Be Forgotten, avec leurs ambiances aériennes et leurs ruptures de ton jouissives, lorgnent quant à elles fortement du côté de MGMT.
L'aspect rock demeure toutefois assez présent, particulièrement sur (I Want To Be Your) Mirror, morceau dans la pure tradition Temples en terme d'architecture qui nous ramène aux meilleurs moments de Sun Structures, dévoilant un refrain somptueux entre les mélodies au clavecin et les guitares aux riffs psych-rock à souhait. How Would You Like To Go, jolie ballade psychédélique de mi-parcours, et Roman God-Like Man à la batterie puissante représentent aussi notamment le genre avec brio.


Oh The Saviour et Born Into The Sunset offrent des refrains portés par des hymnes au synthé sur lesquels on se voit déjà très facilement se déhancher en live. Plus accessibles et brutes, les mélodies grandiloquentes font parfois penser à du Kasabian des débuts, parvenant à créer l'euphorie sans se vautrer dans la mièvrerie que ces derniers ne parviennent à se défaire depuis quelques années.
Peut-être sont-ce les cordes vocales de James Bagshaw qui sauvent le tout, stellaires et mouvantes, réussissant à passer dans les aigus sans paraître le moins ridicule du monde, à l'instar de In My Pocket et son atmosphère très eighties. Car au final, les introductions d'Open Air et Celebration seraient-elles aussi jubilatoires si Bagshaw chantait différemment ? Et, à l'inverse, celui-ci ne tomberait-il pas dans le pastiche s'il n'était pas accompagné des arrangements de ces titres ?

Le miracle semble, en partie, venir de la combinaison de ces deux ingrédients, le disque révélant écoute après écoute de nouvelles mélodies. Plutôt que s'installer confortablement dans notre esprit, il ne cesse de se mouvoir, de changer, à l'image du clip halluciné de Certainty. Volcano est une œuvre foisonnante, jamais à court d'idées tout en parvenant à prendre son temps et à dépasser l'aspect pop bateau que l'on aurait pu craindre.
Le summum de l'addiction made in Temples nous vient certainement de Mystery Of Pop – le Golden Throne de ce second opus – qui devrait recevoir la palme du morceau le plus barré de l'année. Malgré ce que nous dit le titre, la pop n'a finalement plus de mystère après l'écoute de Mystery Of Pop qui regroupe tout ce que l'on apprécie chez Temples, à savoir trois minutes vingt-cinq secondes de musique frénétique, inépuisable et hystérique.

Vivement leur passage en France !
tracklisting
    01. Certainty
  • 02. All Join In
  • 03. (I Want To Be Your) Mirror
  • 04. Oh The Saviour
  • 05. Born Into The Sunset
  • 06. How Would You Like To Go
  • 07. Open Air
  • 08. In My Pocket
  • 09. Celebration
  • 10. Mystery Of Pop
  • 11. Roman God-Like Man
  • 12. Strange Or Be Forgotten
titres conseillés
    Mystery Of Pop
notes des lecteurs
Du même artiste