logo SOV

LUMP

LUMP

LUMP - LUMP
Chronique Album
Date de sortie : 01.06.2018
Label : Dead Oceans
45
Rédigé par Johan, le 15 juin 2018
Bookmark and Share
Depuis maintenant une décennie, Laura Marling nous livre une discographie à la limite de la perfection. Un an seulement après la parution de son sixième album solo Semper Femina, l'artiste anglaise s'adjoint ici les services de Mike Lindsay, un des membres fondateurs de Tunng, pour créer le projet LUMP, qui prend la forme d'un album concept au folk synthétique enivrant et ambitieux.

Le premier single Curse Of The Contemporary, découvert il y a quelques mois, augurait du meilleur, promettant un disque important dans la carrière de Laura Marling et non pas une pause superficielle et éphémère. Propulsée comme étant une des pièces maîtresses de LUMP – voire même de cette année musicale !– le titre dévoile une ambiance maîtrisée à l'accord près.
De sa rythmique fascinante au contraste grisant entre les couplets et les refrains en passant par la voix cristalline à la Kate Bush que délivre la chanteuse, Curse Of The Contemporary concourt au prix de chanson de l'année ; mais, après plusieurs écoutes de ce LUMP complexe et foisonnant, on ne peut que concéder qu'elle ne sera clairement pas la seule.



Une composition comme Hand Hold Hero rend véritablement compte du talent de la jeune femme qui, même en s'éloignant de sa zone de confort, permet des œuvres fascinantes. Portée par une nappe de clavier obsédante qui vient s'approprier l'espace tout autant que la voix de Laura Marling – ou plutôt devrait-on dire les voix, démultipliées ici pour un effet saisissant, Hand Hold Hero séduit sans mal et ce dès la première écoute sans pour autant que son éclat ne s'amenuise avec le temps.

May I Be The Light et Rolling Thunder restent quant à eux constamment sur le fil qui sépare l'organique de l'électronique, consolidant cette collaboration captivante entre deux artistes qui n'avaient plus rien à prouver et offrent pourtant ici parmi leurs meilleurs travaux. Que ce soit sur la mélodie synthétique intense de la première, tout aussi hypnotique qu'une plage de Kid A, que sur les expérimentations sonores aventureuses de la seconde, le duo ne laisse jamais de marbre et se permet le luxe de nous surprendre chanson après chanson, même sur les titres d'ouverture et de conclusion, Late To The Flight et Shake Your Shelter, aux atmosphères aériennes, a priori classiques et d'une sobriété éclatante mais qui cependant se redécouvrent à chaque écoute.



L'album se termine sur LUMP Is A Product Credits, une manière originale de rendre hommage aux musiciens qui ont participé au projet – pour ceux qui ne liraient pas les crédits des vinyle ou des CD ! Seule ombre au tableau : la durée. Avec seulement six morceaux pour tout juste une demi-heure, la frustration se fait très vite ressentir. Mais on se rassurera, à chaque fois que l'on pressera sur Repeat, en se disant que l'on n'a pas affaire ici à un disque rempli de plages superflues comme on peut en écouter chaque mois. Laura Marling réussit donc là de nouveau un coup de maître en compagnie d'un Mike Lindsay qui aura su apporter la dose de folktronica suffisante pour magnifier ce LUMP qui, espérons-le, ne sera pas le seul chef d'œuvre d'un duo qui devient déjà culte.
tracklisting
    01. Late To The Flight
  • 02. May I Be The Light
  • 03. Rolling Thunder
  • 04. Curse Of The Contemporary
  • 05. Hand Hold Hero
  • 06. Shake Your Shelter
  • 07. LUMP Is A Product Credits
titres conseillés
    Curse Of The Contemporary - Hand Hold Hero - Late To The Flight - May I Be The Light
notes des lecteurs