logo SOV

Chelou

Out Of Sight

Chelou - Out Of Sight
Chronique Album
Date de sortie : 26.04.2019
Label : Concrete Dog Records
35
Rédigé par Yann Guillo, le 12 avril 2019
Bookmark and Share
Une guitare et un laptop à la main, Chelou emmène l'auditeur en ballade pour une croisière lysergique sur Out Of Sight, son premier album. Des mélodies folk, un soupçon de psychédélisme électro : la recette prend dès les premières notes de Words To Share.

A l'écoute de cette folktronica à la mélancolie prononcée, on pense à l'album solo de Damon Albarn, Everyday Robots, mais aussi à Alt-J (Just A Thought). A une sorte de Thom Yorke solo qui aurait remisé son côté savant et torturé au placard.
Derrière Chelou, un homme, Adam Gray, qui préfère l'ombre à la lumière et se cache derrière des clips en animation arty. Biberonné à Neil Young, Leonard Cohen et Nirvana, il se jette dans l'électro à l'adolescence. Pour la fête d'abord, puis pour transformer ses chansons blues-folk minimalistes en explorations oniriques.


Résultat : un succès inattendu pour ce compositeur bricolo au look de skater normcore. Ses premiers singles Don't Hate On Me et Halfway To Nowhere cumulent ainsi près de 10 millions de vues sur YouTube. Out Of Sight est pour lui l'occasion de développer ce voyage le temps d'un album complet. Et il n'est pas parti seul à l'aventure. Il s'est entouré de la DJ Maya Jane Coles et des producteurs Cam Blackwood (George Ezra, London Grammar, Florence & The Machine) et LOXE.

Les chansons de Chelou sont enveloppées de mystères et déploient des méandres intrigants, entre indie pop, électro et psychédélisme. Le disque baigne ainsi dans des sonorités aqueuses et dans un brouillard dense, crépitant de beats et bruissements électroniques. Comme sur le single She Rock, I Roll où la mélodie, qui épouse celle du refrain de The Man Who Sold The World, se perd dans un labyrinthe d'échos et de boucles ambient. C'est cette capacité à mélanger les genres pour former une matière musicale originale qui rend Out Of Sight si intéressant.

« Le Beau est bizarre (..), une bizarrerie naïve, non voulue, inconsciente, et (...) c'est cette bizarrerie qui le fait être particulièrement le Beau », constatait le grand expert du spleen Charles Baudelaire en 1855. En 2019, le bien nommé Chelou semble bien décidé à lui donner raison.
tracklisting
    01. Words To Share
  • 02. She Rock I Roll
  • 03. Just A Thought
  • 04. Ships In The Wind
  • 05. Out Of Sight
  • 06. Sorry
  • 07. Old Maccy
  • 08. Lifeline
  • 09. Lil Sis
  • 10. It's Not Easy
  • 11. Tricks
  • 12. Punch My Ticket
titres conseillés
    She Rock, I Roll, Words To Share, Tricks
notes des lecteurs