logo SOV

Westerman

Your Hero Is Not Dead

Westerman - Your Hero Is Not Dead
Chronique Album
Date de sortie : 05.06.2020
Label : [PIAS] Recordings
3
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 2 juin 2020
Bookmark and Share
Suite à un dernier EP Ark sorti en novembre 2018 et ayant reçu un bon accueil des médias au Royaume-Uni, le londonien Westerman nous revient avec son premier album intitulé Your Hero Is Not Dead.

Il l'a dit lui même, c'est la presse qui lui a déconseillé de maintenir la sortie en cette période de confinement (toujours pleinement d'actualité au Royaume-Uni) par risque de ne pas avoir assez de visibilité et de ne pas toucher l'intégralité du public ciblé. Nous sommes heureux de constater que l'artiste n'a en rien céder à ces préoccupations mercantiles pour au contraire dévoiler son nouvel album comme un cadeau aux mélomanes qui manquent cruellement de matière en ce moment.

Your Hero Is Not Dead est composé de douze titres et se situe toujours dans un registre pop éclectique. Au son d'un piano subtile et souvent dominant, les titres traversent différentes ambiances, en majorité très lumineuses. C'est un beau melting pot d'instruments (guitares acoustiques folk, diverses boîtes à rythmes, claviers synthétiques en écho...) présents au service de textes qui eux sont plutôt graves. Westerman a tenté au travers de ses compositions d'évoquer la douleur, morale comme physique, que lui-même expérimente régulièrement du fait d'une maladie chronique dont il est atteint. Néanmoins, la voix n'est jamais torturée bien au contraire. Limpidité et douceur s'imposent.

L'univers de ce disque est tout de même assez opaque. Il est en effet plutôt difficile de trouver un réel fil conducteur au travers de l'écoute. L'attention peut alors s'éroder. Quelques morceaux un peu plus dynamique retiennent quand même plus l'attention.

L'instrumental qu'est le premier titre Drawbridge flirte avec le jazz expérimental. The Line est un morceau très déstructuré, simple dans ses arrangements avec une rythmique fortement marquée. Les voix tout en choeur et les petites touches d'élctronique donnent un côté retro 80s agréable.
Plus loin, Think I'll Stay donne une réelle ampleur au chant du jeune musicien. On retrouve un minimalisme à base de boîtes à rythme et de synthé Bontempi assez nostalgique. Paper Dogs est un petit ovni dans le disque, construit uniquement autour d'un dub très dépouillé, la quasi absence de mélodie le faisant ressembler à une démo non finalisée, cependant avec un chant toujours fluide.

Mélange aventureux de pop classique mais déstructurée, de folk un peu brumeuse et de réverbérations electro variées, Westerman présente un environnement musical riche qui se veut apaisant avant tout. Il sera intéressant de comparer avec le rendu en live, son concert parisien étant reprogrammé à la Boule Noire le 19 octobre prochain.
tracklisting
    1. Drawbridge
  • 2. The Line
  • 3. Big Nothing Glow
  • 4. Waiting on Design
  • 5. Think I'll Stay
  • 6. Dream Appropriate
  • 7. Easy Money
  • 8. Blue Comanche
  • 9. Confirmation
  • 10. Paper Dogs
  • 11. Float Over
  • 12. Your Hero Is Not Dead
titres conseillés
    The Line, Think I'll Stay, Paper Dogs
notes des lecteurs
Du même artiste